Les dessous de Roger (55)

Publié le par Matthieu C.

Bonjour les amis, vous allez bien ? Vous avez vu mon truc de la semaine dernière, ça a fait des tas d’histoire hein les amis ? C’est la preuve que c’est vrai qu’est-ce que je dis. De toutes façon, j’ai vu un reportage sur TF1, c’est incroyable les amis, ce que coutent les pauvres aux gens qui travaillent. Aux bons français quoi. Vous savez les amis que les centres d’hébergement pour les clodos ça coûte 1 milliard d’euro par an ? Vous vous rendez compte ? Payer avec nos sous à nous qu’on travaille ? Un milliard d’euros, en plus du RMI et tout. Mais les amis, faut pas s’étonner si la France va mal et tout. Ca les amis, faut pas s’étonner du tout.

Non mais on peut pas héberger toute cette misère, faut que les clodos travaillent un peu. Parce que c’est facile de vivre dans la rue et tout et d’aller dans les foyers où que nous on chauffe quand il fait trop froid dehors, mais c’est plus dur de se lever le matin, mais ça les clodos ils savent, c’est pour ça qu’ils préfèrent rester pénards dans la rue à pas se faire chier à se lever. Moi toutes ces fégnasses les amis, ça me fait vomir. AU BOULOT SI VOUS VOULEZ REDRESSER LA France QUI VA DEJA MAL EN CE MOMENT !!!

Avec les grèves des fonctionnaires qui foutent rien et tout, moi je vous dit ça va être la révolution nationale bientôt. Et y’a pas que moi qui le dit, c’était marqué dans le journal du parti que je reçois là, comment ça s’appelle déjà… National Hebdo. Ils parlent aussi de la révolution nationale, qu’on va gagner et tout, qu’on restera entre bons français qui travaillent. Ca les amis, ils verront tous les dégénérés et les pédés et les gouines et les anarchistes et ceux qui fument de la drogue et qui se lèvent pas le matin, ils vont voir de quel bois se chauffe la France les amis !

Bon, j’ai pas trop de temps là, alors je vous mets une blague que Jean-Jean m’a raconté, vous verrez ces drôle.

 

Un ingénieur, un comptable, un chimiste, un informaticien et un fonctionnaire se vantaient d'avoir un chien merveilleux.
Pour le démontrer, l'ingénieur dit à son chien : « Racine carrée, montre-nous ce que tu sais faire. »
Le chien trotte jusqu'à un tableau, prend une craie  et dessine rapidement un carré, un cercle et un triangle.
Le comptable dit à son chien qui s’appelle Actif : « montre-leur ta compétence ».
Le chien va dans la cuisine et revient avec une douzaine de biscuits et les place en 3 piles égales de 4 biscuits.
Le chimiste prétend que son chien peut faire beaucoup mieux : « Thermomètre, lui dit-il, fais ton numéro ! »
Le chien ouvre le frigo, prend un litre de lait, prend un verre de 10 cl et y verse exactement 8 centilitres de lait sans en renverser une seule goutte.
L'informaticien croit bien les battre tous : « Disque-dur, lui commande-t-il, impressionne-les avec ton tour! » 
Le chien s'installe devant un ordinateur, le fait démarrer, démarre l’anti-virus, envoie un email et installe un nouveau jeu.
Les quatre hommes se tournent vers le fonctionnaire et lui disent : « Et toi, qu'est-ce que ton chien peut faire ? »
 « Pause-café, dit le fonctionnaire, montre-nous tes talents ! »
Le chien se lève, efface le tableau, mange les biscuits, boit le lait, efface tous les fichiers de l'ordinateur encule le chien de l'ingénieur, prétend s'être blessé au dos en le faisant, remplit un formulaire d'accident de travail et prend un congé maladie de six mois.

 

Allez, bonne semaine les amis, et vive la France !

 

Roger

Publié dans Les dessous de Roger

Commenter cet article

//-\\ 01/12/2005 19:04

Ah ok je comprends mieux ta réaction. Dans ce cas, excuses moi. Juste que tu t'es trompée de cible, je ne critiquais pas les articles, ni l'humour du jeune homme, mais juste les com froids et agréssifs.
Bonne continuation.

Cecilia S. 30/11/2005 00:40

Non, pas l'"auto-congratulation", la congratulation réciproque, c'est ce que je voulais dire.

Cecilia S. 30/11/2005 00:39

C'est sûr que nos commentaire (enfin, surtout les miens) peuvent paraître agacés, et plutôt secs, mais c'est juste que tu n'es pas le premier à ne pas goûter l'humour sarcastique de Mathieu (sous les traits de Roger... Non, non, s'il y a des enfants, dites-leur que le Père Noël existe vraiment, lui) et qu'à chaque fois il faut se défendre de ne pas s'exprimer dans le cadre bien défini, codé, tempéré, de "l'avis critique". C'est tout, c'est inhérent à l'ego humain d'être toujours persuadé qu'on est le seul à penser ça, alors on le met tout de suite, voilà, comme je le pense, sans chercher à comprendre. Mais on peut faire dire tout et n'importe quoi à un élément décontextualisé...

PS: Mathieu, il faudrait sérieusement penser à cesser l'auto-congratulation, vous et moi...
Je vous ai dit que j'avais savouré votre manière de me victimiser, dans le post d'aujourd'hui(en fait, d'hier, déjà)?

//-\\ 29/11/2005 18:23

Apparamment, tu n'as pas saisi ce que je voulais dire ou peut-être est ce moi qui me suis mal exprimé.
Quand je parle de tact, je ne parle nullement de l'article signé "Roger" mais uniquement des réponses au commentaires posés ici.
Bref peu importe, ne perds pas ton temps à me répondre, tu as surement mieux à faire.

Matthieu C. 29/11/2005 18:25

Non, t'inquiète pas, Cécilia S. est très pédagogue, et je trouve qu'en plus elle est assez clair. Et elle semble avoir du boulot, étant donné que tu n'as pas l'air de vraiment comprendre...

Cecilia S. 28/11/2005 08:53

Mais c'est constructif, ça, dites-moi, comme intervention.
Alors soyons fous; je m'assieds, je me tais, je vous écoute. Expliquez-moi en quoi le fait d'utiliser Roger manque de tact, et qui vous verriez à sa place épingler nos travers franchouillards, xénophobes et petits-bourgeois... (attention, quelque part dans ce commentaire se cache l'amorce d'un dialogue... Saurez-vous la reconnaître?)