Les hommes viennent de mars, les femmes de Vénus et les nègres des arbres où ils mangeait des bananes en poussant des cris

Publié le par Matthieu C.

Dernièrement, plusieurs personnes, soit en laissant des commentaires, soit en m’envoyant directement un mail m’ont informé de LA Vérité, vérité avec un V majuscule comme celle que découvraient régulièrement les agents du NKVD dans l’empire soviétique, et qui permettait d’envoyer les coupables pour quelques années effectuer un stage « nature et découverte » au fin fond de la Sibérie.

Et oui, ces chantres de la bonne pensée, ces prophètes de l’humour de bon goût, ces séparateurs du bon grain et de l’ivraie ont eu cette révélation quasi divine : je suis raciste (voir fasciste, voir coupable « d’incitation à la haine raciale »).

 

Alors je voudrais leur répondre ici : OUI, je suis raciste.
Ce n’est pas venu comme ça, d’un coup. Non, au début, je n’étais pas raciste. Mais voyez-vous, dans notre société, actuellement, on est forcé de devenir raciste, quand on voit comment les immigrés traitent la France. Au départ, j’étais même plutôt tolérant, me disant qu’après tout, il n’y avait aucune raison d’exclure des gens de notre beau pays uniquement parce qu’ils n’étaient pas nés au bon endroit. Mais j’ai rapidement dû me rendre à l’évidence : non seulement la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais en plus, elle a trop reçu d’étrangers, qu’il faut renvoyer.

 

Prenez les noirs par exemple. Les noirs seraient plus heureux chez eux, en Afrique, où ils passent leur temps à paresser et à discuter à l’ombre de grands arbres, en écoutant les griots leur parler des coutumes. Au lieu de ça, ils préfèrent venir faire éboueur en France. Non, franchement, ils seraient bien plus heureux en Afrique.

 

Et les arabes ? Ceux qui ne pensent qu’à faire du rap, cette musique agressive et anti-France ! Plutôt que de chercher à s’intégrer comme leurs parents, ces pseudo-français ne cherchent qu’à faire régner le désordre et la révolte, alors qu’ils devraient être content de vivre dans un pays qui donne à chacun une aide sociale s’il en a besoin.

 

Il y a aussi les juifs, qui, comme je le disais déjà, sont partout. A la télé, dans la politique, dans les autres médias. Tenez, prenez Arthur. Il est mauvais, pas drôle, assez con, et pourtant il a réussi. Pourquoi ? grâce au juif Elkabbach, juif comme Arthur, qui lui a permis d’entrer dans les médias. Oui, la confrérie des individus à oreilles décollées et nez crochu fonctionne à merveille.

 

Mais voyez-vous, tout ça, en France, il est interdit de le dire. En fait, dire de quelqu’un qu’il est noir, c’est prêter le flanc à la critique antiraciste. Puisque l’antiraciste, son exemplaire de Libération sous le bras, ne tolère pas qu’on dise de quelqu’un qu’il est noir, c’est insoutenable pour lui. Un peu à la manière dont le tartuffe de Molière déclarait : « couvrez ce sein que je ne saurais voir », l’antiraciste bien pensant déclame « couvrez cette couleur de peau que je ne saurais voir ». Donc oui, encore une fois, je l’avoue, vaincu par vos arguments irréfutables : Je suis raciste et je vote FN (oui, parce que le raciste n’est rien s’il ne vote pas FN).

 

Pour conclure, je voudrais aussi ajouter que c’est moi qui ai composé la célèbre chanson du groupe Légion 88 : « Mohammed mouche à merde » (dont le refrain est, pour mémoire : « mohammed mouche à merde, nous ne voulons pas de toi, mohammed mouche à merde, on va te ramener chez toi »).J’ai également composé des textes pour Bunker 84, Skinkorps, 9ème Panzer et Kontingent 88 (je crois n’en oublier aucun).

 

Ami fasciste, si tu lis ce dernier paragraphe, pas besoin de m’envoyer un mail injurieux me disant que je ne suis pas l’auteur des paroles de la chanson en question : je le sais, ce n’était qu’une forme d’humour (oui, je sais, on ne rigole pas avec ça, mais j’ai pas pu m’empêcher). L’humour, ce que les bien pensants sont persuadés d’être les seuls à détenir. Et tu sais, quand je vois que les antiracistes sont ces mecs qui envoient des mails (pour ne pas les nommer, notamment Hugo-Hugo, Albert et Samira), des fois, j’ai vraiment envie d’écouter Légion 88 et de voter FN. Alors attend moi, garde moi une place au sein du beau mouvement RAC (Rock Anti Communistes), j’arrive bientôt.

 

Matthieu

EDIT DU 30/12: Ce texte était à comprendre au second degré, ainsi que l'indique le dernier paragraphe. Je n'ai jamais écrit de chansons racistes (bon, en fait, je n'ai jamais écrit de chanson du tout), je pense que les noirs, les bronzés, les jaunes, les homos, sont des gens comme les autres, ni pires, ni mieux.
J'avais écrit ce post en pensant qu'il était suffisamment clair, mais visiblement non. Alors je veux particulièrement remercier Robert H. (qui, comme il le dit lui-même, est un "pur national-socialiste), entre autres, qui m'a permit de prendre conscience qu'il y a encore  énormément de gens qui ne savent pas réellement lire. Sur ceux, je vais vomir.

Publié dans C'est pas drôle

Commenter cet article

Jedevil 03/08/2011 11:40



Cool , moi aussi j'en ai un peu marre , tu as mon soutien 



kickof 28/05/2010 00:39



domage c etai telement vrai! camarade continuont le combat la france doit ce relever.qu un sang impure abreuve nos sillons.............



Chacha 15/02/2010 19:16


( Aux angoissés) Vous avez seulement peur de perdre le contrôle. Mais pouvez vous m'expliquer comment la France votant majoritairement à droite puisse devenir un jour islamique? Et même si d'après
vous les musulmans deviendraient "nombreux" , pensez vous réellement que TOUS les musulmans voteraient pour un état totalitaire Islamique?? "Au pire", les verts peuvent faire de l'ombre au Fn...
Mais après??
Si les gens qui ne ressemblent pas à Marianne sont vos ennemis, alors soit, nous ne pouvons plus rien faire pour vous...



rod84 07/02/2010 14:00


tu devien pas neuski tu nee comme celas


bintouli 19/11/2009 20:07


moi, j'aime bien ta façon de voir les choses, même en se marrant!