Saint Nicolas et la confiserie de meringue au chocolat

Publié le par Matthieu C.

Comme nous l’apprend le figaro, il existe actuellement une polémique au Pays-Bas. Sur la misère ? Non. La faim dans le monde ? Non plus. Les ravages du SIDA ? Toujours pas. Non, c’est pire que tout ça ; en fait, si les hollandais partent en guerre, c’est contre l’aide de Saint Nicolas, qui est un personnage… noir : Zwarte Piet.

Ce personnage est fainéant, ridicule, et noir. Alors là, c’est pas très clair : soit il est noir parce qu’il passe par les cheminées, soit il est noir de peau. Et les anti pensent qu’il est noir de peau (il a des grosses lèvres, un nez épaté… etc).

Mais ces nouveaux croisés ne se sont pas arrêtés au zwarte piet, ils ont également fait changer le nom d’une pâtisserie qui s’appelait « tête de nègre » (une collègue m’a annoncé que dans le nord, on pouvait appeler ça « téton de négresse »… Ils sont poétiques les gens du nord quand même…)

 
Alors là, je dis STOP ! On arrête tout, on rembobine et on recommence. Parce que à ce niveau-là, c’est plus de la connerie, c’est une synthèse comme disait l’autre. Et pourquoi pas un testing (pratique qui consiste à rechercher des fraudes de façon anonyme) dans les boulangeries pâtisseries :

- « Bonjour madame la vendeuse en pâtisserie, je voudrais cet espèce de chose de forme cylindrique, arrondie au dessus, qui est une sorte de meringue enrobée de chocolat et reposant sur une gaufrette ? »

Et là, la vendeuse de répondre, l’air de celle qui a la connaissance :

- « Ben ouai, une tête de nègre quoi »

Et le testeur sautera sur l’occasion, hurlant :

- « AH AH, VOUS L’AVEZ DIT, NE MENTEZ PAS VOUS L’AVEZ DIT, J’AI TOUT ENREGISTRE, AH AH, VOUS ETES FAITES COMME UN RAT !!! »

 

Alors, tant qu’à se faire chier avec des conneries, soyons plus royalistes que le roi :

 

-         Ainsi, de part sa trop proche sonorité avec youtre, il sera interdit d’utiliser le mot ‘outre’. On lui préfèrera sa définition, à savoir : Peau de bouc cousue en forme de sac et servant de récipient pour la conservation et le transport des liquides.

 

-         Il est insultant envers tous les gays d’utiliser le terme pédé. Tous les mots et expressions contenant pédé doivent être remplacés par ‘gay’. Ainsi, on parlera d’un « gayG », d’un « gayraste ». 

 

-         L’ALF (association des lesbiennes en folie) rejette, pour cause d’insulte misogyne, le verbe « brouter » pour les vaches. On lui préfèrera donc « manger de l’herbe avec ses dents en vue de se rassasier », le verbe « brouter » ne pouvant être utilisé que par les lesbiennes, familles et amies de lesbiennes.

 

-         Par égard envers les personnes de couleur de peau foncée (mais pas les noirs), il est interdit d’utiliser le terme de « raton ». On lui préfèrera le terme d’immigré de première, deuxième ou troisième génération. Ainsi, il sera correct de dire « un immigré de première, deuxième ou troisième génération-laveur ».

 

-         Dans la même veine que pédé, on trouve quelquefois des mots outranciers pour les homosexuels, tels que « tapette », qui est particulièrement mal vécu. On le remplacera aussi par « gay ». On pourra ainsi librement acheter, dans toutes les bonnes drogueries, un « gay à mouches ».

 

Sinon, vous savez quoi ? Dans ce monde, il y a aussi des gens qui se battent contre des trucs aussi futiles et mesquins que la pauvreté. C’est dingue non ?

 

Matthieu

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Elisabeth 06/12/2005 19:20

Et "attention", on le remplace par quoi ?
http://www.cestlemien.over-blog.com/article-294750.html

Matthieu C. 06/12/2005 22:16

Mais le mot "attention" n'est considéré comme une insulte par personne ! C'était une histoire de contexte, et c'était plus blessant qu'insultant (se voir mis sous un truc "attention" juste en  raison du fait que je vive avec un garçon)... Ca n'a rien à voir avec l'espèce de miasme qui veut que l'on supprime les termes que certains estiment choquant (et attention n'est pas un terme choquant). Mais quand on parle de "tête de nègre", tu vois ce que c'est ? Bien. Alors tu pourrais me dire comment tu appelles cette pâtisserie sans utiliser le mot "nègre" ou "négresse" ?

matthieu 06/12/2005 16:51

EPICTETE > Non, en fait, je ne cherche pas à lutter contre la bêtise, le boulot est trop important !

MANOU > Et fais-je partie de ces personnes ?

LAPIN > han, t'as dit nègre, raton, tarlouze et nabot et t'as même pas dit "youpin" !!! C'est mal ! J'en connais qui vont te tomber dessus !

PALIMPSESTE > Alors là, je crois qu'on touche le fond... Le noir de Banania... En plus, ça fait quand même un peu combat d'arri_re garde non ? Et puis, à ce moment là, je trouve que Groquik (le bonhomme un peu enrobé jaune pour le nesquik qui a laissé sa place à un lapin) était discriminatoire envers les forts...

BYALPEL > Bonne question... "Différents mais peut être encore mieux que les autres" c'est pas mal non ?

SAOUL FIFRE > Ca, c'est sûr !!!

saoul-fifre 06/12/2005 15:11

C'est vrai qu'organiser un concours de lancer de "personnes-à-la-croissance-bloquée-à-l'âge-de-huit-ans", c'est nettement plus respectueux !

Byalpel 06/12/2005 11:57

Va falloir réécrire l'histoire alors parce que le fils de Hugues Capet, Andy, on va l'appeler comment ?

Palimpseste 06/12/2005 10:24

Tiens, Matthieu, et celle-là, tu la connais ?

http://www.volcreole.com/forum/sujet-22942.html

Le top du summum ;-)