Le Père Noël n'est pas forcément un enculé de sa race (partie 3 sur 4)

Publié le par Matthieu C.

Comme d'habitude, vous avez le choix entre écouter la note en cliquant sur l'onglet lecture ci-dessous et la lire sous Firefox


A écouter, sous IE





(la première partie est là)

(la seconde partie est là)

 

 

Tiens, Caroline faisait la queue elle aussi ! Elle n’avait quasiment pas changé, toujours ces cheveux blonds qui ondulaient, toujours ce même petit sourire qui en dit long sans vraiment le dire, mais avec un mec à côté d’elle (mais c’est qui ce mec, je le connais pas… Bon, en 15 ans, elle a eu le temps de connaître des mecs quand même non ?) et l’enfant devant. Le mec avait pas l’air super sympa. Peut-être que c’était son frère (non, son frère était plutôt grand, déjà à l’époque, et ce type ne mesurait pas plus d’un mètre soixante).

 

Quand vint le tour du supposé fils de Caroline, le père noël ne fit pas tout à fait ce que l’on attendait de lui. Il dit au bambin, qui avait révélé s’appeler Kevin, qu’il savait tout sur lui. Il lui confia au creux de l’oreille que sa mère s’appelait Caroline. Le gamin, interloqué, le dévisagea et lui demanda comment il savait ça. Alexandre répondit que c’était le rôle du Père Noël que de tout savoir (petit, il avait appris que c’était là le rôle de Dieu, mais il y a longtemps qu’il ne croyait plus que quelqu’un savait combien de putains de cheveux il avait plantés sur la tête), et il lui demanda le prénom de son papa. Kevin répondit que son papa était avec sa maman, et qu’il s’appelait Jérôme.

Alexandre réfléchit à toute vitesse mais ne parvint pas à se souvenir d’un quelconque Jérôme. Kevin, pour Noël, souhait un camion de pompiers. C’était nu des premiers gamins de la journée qui avait un souhait qui aurait pu être celui d’Alexandre 25 ans plus tôt, s’il avait croisé un faux père noël dans un de ces hypermarchés hypersaturés d’hyperpublicités.

Alexandre promit de l’apporter, le gamin se releva, le sourire aux lèvres et l’espoir au cœur, lorsque le dénommé Jérôme prit le gosse (son fils donc) par la main (enfin, il le tira plus qu’il ne le prit) et lui décolla une énorme claque dans la gueule. Le visage de Caroline s’assombrit, et elle fit signe à Jérôme qu’il convenait de partir pour ne pas devenir le centre d’attention de cet hypermarché en ce 24 décembre.

 

Alexandre avait assisté à la scène. Il se leva tranquillement, laissant là les autres enfants qui n’eurent pas le temps de comprendre ce qui se passait, et il alla décharger toute la fatigue et toute la colère qu’il avait accumulée pendant ces 14 longues journées de merde. Il tapota sur l’épaule de Jérôme qui, surpris, se retourna, et Alexandre lui demanda ce qui se passait. Cela déplu fortement au père du gamin, qui énonça au père noël de multiples endroit où il pourrait aller goûter aux plaisirs sodomites si le cœur lui en disait, et fit mine de partir. Pas assez rapidement pour le père noël qui le rattrapa, lui saisit le bras de sa main gauche et lui expédia un énorme coup de poing dans la gueule à l’aide de sa main droite.

Autant les cris des enfants l’avaient insupporté pendant ces deux semaines, autant il ne comprenait pas que ce gosse, qui après tout était le fils de Caroline, puisse recevoir une mandale pareille. Le père de Kevin tomba à terre, et le Père noël se défoula sur lui à coup de pieds, le traitant de salaud, lui hurlant qu’il n’était qu’un pauvre connard, et il fallut que le nain de 1m90 intervienne pour les séparer, pendant que la caissière centrale appelait les flics, «le type qui fait le père noël est devenu fou, venez vite, il tape les clients, arrêtez le ».

 

Ce qui fut fait.

 

A suivre…

 

Matthieu

Publié dans c'est bientôt Noel

Commenter cet article

matthieu 28/12/2005 20:01

MANOU > C'est pas vraiment un conte de fée en fait !SAOUL FIFRE > Oui, tu préfères Piotr ?  

saoul-fifre 22/12/2005 17:50

Ce con de Jérome a quand même osé appeler son fils KÉVIN ! Ça mérite bien qu'on lui ratatine la gueule !

Manou 22/12/2005 11:09

J'ai comme la sensation que ça ne se déroule pas tout à fait comme un conte de fée.....mais bon, il y a encore la suite.....:-)

Byalpel 22/12/2005 09:34

Du sang ! du sang ! de la chique et du molard !Yeah ca va se transformer en street fighter j'adore.C'est vrai que là on s'enferme dans le scénar. J'imagine donc bien un rebondissement du genre : "Caroline le reconnait, pleure parce que c'est lui qu'elle a toujours aimé et qu'elle fera l'amour avec lui maintenant tout de suite si il veut".Noel ca m'excite en fait :-))

Matthieu C. 22/12/2005 09:38

Je vois ça ouai !!!Quelle réaction bizarre quand même !

antenor 22/12/2005 08:22

Mon dieu, faites que ça se termine mal...

Matthieu C. 22/12/2005 09:37

T'inquiète pas Antenor, ça se termine pas particulièrement bien (mais bon, ça pourrait se terminer plus mal aussi)