Le Père Noël n'est pas forcément un enculé de sa race (partie 4 sur 4)

Publié le par Matthieu C.

Comme d'habitude, vous avez le choix entre écouter la note en cliquant sur l'onglet lecture ci-dessous et la lire sous Firefox


A écouter, sous IE





(la première partie est là)

(la seconde partie est là)

(la troisième partie est là)

 

Tandis que le nain géant, Alexandre, Jérôme, Caroline, la caissière centrale, le patron du magasin et Kevin se tenaient rassemblés dans un bureau dans lequel se trouvait une vitre sans teint permettant d’avoir une vue d’ensemble sur tout le magasin, les flics arrivaient.

Bien sûr, le directeur présentait ses excuses au nom de l’enseigne qui n’avait comme soucis que le bien être de ses clients, bien sûr monsieur allait recevoir un dédommagement, et bien entendu le père noël était licencié sur le champ avec plainte du magasin à la clé. Et plainte de Jérôme également. Ces promesses calmèrent le père de l’enfant, tandis que Caroline n’avait pas dit un mot, et que Kevin regardait le père noël en lui souriant en coin, pour que son père ne s’en aperçoive pas.

Les forces de l’ordre arrivèrent 10 minutes plus tard, embarquèrent Alexandre et son costume et l’emmenèrent au poste. Il était 18 heures 30.

Dans l’attente de son audition (ce 24 décembre semblait propice à toutes sortes de délits, le commissariat était plein), le père noël fut placé en cellule, avec quatre autres personnes, dont 2 pères noël. L’un avait volé le sac d’une vieille dame, l’autre distribuait des substances illicites en échange d’argent.

Les deux autres étaient une femme qui avait l’air relativement ivre (et qui était relativement peu vêtue pour un mois de décembre) et un clochard, arrêté pour on ne sait trop quoi.
Les pères noël ne discutaient pas entre eux, chacun restant dans son coin.

Bien sûr, pour Alexandre, cette arrestation était une des plus grosses merdes qui lui soient arrivées. Il allait perdre son boulot (enfin, l’agence ne lui proposerait plus rien), et il avait deux plaintes sur le dos, sans compter son banquier qui allait lui retirer son chéquier et sa carte.

Accroupi, les bras entourant ses jambes, toujours vêtu de cet uniforme ridicule et de ce bonnet rouge qui symbolisent le père noël, Alexandre sanglotait.

Ailleurs, un type qui s’était fait frapper par un père noël se hâtait pour que ce réveillon en compagnie de sa femme, de son fils et de ses parents soit une réussite. Et si le gosse allait se coucher à 21 heures comme il l’avait prévu, ce réveillon allait vraiment être une réussite.

Dans sa chambre, un petit garçon rêvait du camion de pompiers qu’il espérait recevoir, comme lui avait promis ce faux père noël (ben tout le monde sait que les vrais pères noël ne tape pas les gens, même s’ils sont méchants) qui l’avait défendu.

Sous le sapin, le cadeau du petit Kevin attendait. Une voiture télécommandée que son père avait pu acheter en promo dans une grande surface remplacerait le camion de pompiers souhaité.

Dehors, tandis que l’église sonnait 19h15, une chorale d’enfant chantait un dernier chant au profit de l’armée du salut, devant une marmite où chacun pouvait déposer ses dons. Et les passants pressés entendirent sans y prêter attention que les enfants chantaient paix aux hommes de bonne volonté.

 

 

Matthieu

Publié dans c'est bientôt Noel

Commenter cet article

matthieu 28/12/2005 20:03

TANT BOURRIN > Merci ! Et tout à fait d'accord avec toi sur le sens des fêtes de noëlMAT > Toi aussi ! Enfin, je dis ça, mais maintenant, c'est passé.BYALPEL > Piotr il est dans sa maison à la lisière de la forêtSAOUL FIFRE > Ah oui c'est vrai, j'avais pas pensé à ça !GUILLAUM > Merci !

Guillaum 24/12/2005 10:53

c'est une belle histoire qui ne fini pas bien. j'ai beaucoup aimé !

saoul-fifre 23/12/2005 17:35

Passer la nuit de Noël au poste, c'est un peu un retour aux sources.

Aucune auberge, personne ne voulait d'eux, elle a fini par accoucher dans la première étable venue, pour que son bébé bénéficie de la chaleur du fumier... Et elle a atrocement souffert : elle était vierge !

Byalpel 23/12/2005 09:22

Et Piotr il est où ? :-)C'est un joli "compte" tiens.

mat 23/12/2005 08:23

et joyeux noël....