La soif de Rosette

Publié le par Matthieu C.

Je vous ai jamais parlé de Rosette, mais là je crois que c’est le moment, pendant les fêtes, pour garder le rythme quoi !

 

Alors Rosette est une femme très sympathique, agréable et souriante. Quand elle est à jeun. C’est une femme alcoolique quoi. Son mari, pas du tout. Son mari n’est pas une femme alcoolique, c’est un homme alcoolique.

 

Rosette a un défaut : elle tourne en boucle quand elle est bourrée ; ainsi, lors d’un repas un samedi soir, elle demande à une copine qui bosse au journal « la république du centre » (elle met en page les dépêches insolites de l’AFP, c’est dire si elle a une mission sur cette terre) :

- « Et tu travailles toi demain ? »

L’autre, l’air épuisé (elle sortait d’un cancer du sein et était en pleine procédure de divorce), lui répond :

- « ben oui ».

Rosette se reprend un pastis, puis regarde la copine et lui demande :

- « Et tu travailles toi demain ? »

- « Ben oui je travaille ».

Re-pastis, et 2 minutes plus tard, re :

- « Et tu travailles toi demain ? »

- « Ben oui je travaille demain »

Rosette a plongé son regard dans son verre vide, avec l’air de celle qui comprend le sens du monde, puis a conclu :

- « Ah… Ben tu pourras pas venir au ski avec nous demain »

J’ai cru que l’autre allait lui sauter dessus et la bouffer.

 

Il y a aussi le coup de la blague. Un soir, lors un repas chez des amis où son mari et elle étaient présents, son mari raconte une blague (un homme raconte à un copain que sa femme s’est fait tatouée les cuisses : sur l’une est écrit « joyeux noël » et sur l’autre « bonne année » ; et le copain dit : « ben tu diras à ta femme que je passerai la voir entre les fêtes). Le lendemain (un dimanche) le repas de midi se fait chez les mêmes personnes, avec les mêmes personnes. Et à l’apéro, Rosette dit qu’elle a une blague à raconter mais qu’elle ne sait pas si elle peut parce qu’elle est un peu osée et tout. Les autres l’encouragent, et voilà Rosette qui raconte l’histoire d’un type qui dit à un copain que sa femme s’est faite tatouer les cuisses…

 

Rosette, c’est aussi la personne qui m’a demandé des nouvelles de Jules, à qui j’ai répondu que tout allait bien, et qui s’est retourné vers mon père en lui disant :

« Ben tu vois, toi qui me disais que ça n’allait pas durer entre eux » .

 

Bon, c’est pas passionnant, mais j’avais envie de raconter Rosette. C’était donc notre rubrique « elle cause pas, elle drague pas, mais qu’est-ce qu’elle boit ».

 

Matthieu

Publié dans C'est pas drôle

Commenter cet article

Salomé 29/12/2005 20:22

Oui, ben justement, elle répèterait autre chose. Tu sais, là, en épluchant les patates, je pensais : on dit MES enfants, mais c'est un abus de langage. Mes enfants, je les aime, mais ils ne sont pas à moi. Ils s'appartiennent à eux mêmes. Smack Matthieu.

matthieu 29/12/2005 19:05

JOCELYNE > Ben non en fait, parce que à jeun c'est vraiment quelqu'un de sympa, de gentille et tout et tout.TANT BOURRIN > Ben Rosette, c'est pas le féminin de Roger ? Puis sinon, heureusement que Manou est là (comme chantait Iglésias) parce que j'avais pas compris l'histoire de pierre.SALOME > Ben elle a fait que répéter...MANOU > Merci, parce que comme je disais plus haut, j'avais pas compris !BEE_HUMAN > Mais Pierre est-il vraiment mieux ?BYALPEL > Non, on va pas aller jusque là quand même. D'autant que c'est une excellente cuisinière (à propos de poisson)

Byalpel 29/12/2005 15:34

Rien de tel qu'un verre de Rosette pour accompagner le poisson.Marrant, je la verrais bien comme cible mouvante dans un champ de tir...

bee_human 29/12/2005 10:48

Je veux dénoncer, mais Tant-bourrin et manou nous font du tour en rond comme Rosette.
Pauvre Pierre, on comprend pourquoi il boit.

manou 29/12/2005 09:41

Son mari, c'est Pierre ? Le Pierre de Rosette ?   Pardon.....