Tango funèbre 10 ans après

Publié le par Matthieu C.

Dimanche, c'était donc les dix ans de la mort de Mitterrand, qu'on célèbre de toutes parts.

Le truc le plus hallucinant et halluciné de ce type a sans doute été la fameuse phrase qu’il a prononcé à l’occasion de ses derniers vœux, le 31 décembre 1994, lorsqu’il a dit « Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas ». Voilà un type qui a été Président de la République pendant 14 ans, qui a connu les plus grands secrets de ce monde, et qui nous annonce qu’il sera possible de l’invoquer autour d’une table ronde que l’on fera tourner après une soirée trop arrosée dès qu’il sera mort. En même temps, c’est quand même le type qui faisait venir Elisabeth Tessier pour avoir ses avis d’astrologue et qui faisait venir des gourous à son chevet. Et qui avait foutu Marthe Mercadier sur écoutes. Mais de là à exposer ses délires à la télévision, il y avait quand même un pas.

 

10 ans après sa mort, la folie Mitterrand continue. De multiples livres sortent sur lui, sa fille cachée écrit aussi, est le personnage principal d’un documentaire diffusé par la télévision publique vendredi soir. Celui qui a contribué à faire de la fonction présidentielle un ersatz de monarchie constitutionnelle passionne la France d’en haut, mais aussi celle d’en bas. Un type qui avait placé sur écoute de manière illégale des dizaines de citoyens, qui n’avait jamais renié son passé vichyste, qui avait fait entretenir sa seconde famille aux frais de la République (mais bon, d’un autre côté, quand on voit que sa famille officielle, c’était Danielle Mitterrand la castriste, Jean-Christophe l’escroc…), un type dont un nombre impressionnant d’amis se sont suicidés sur la fin de son règne, mais surtout, un type qui est mort depuis 10 ans… Pendant ce temps dans le monde, il y a une famine dans le nord du Kenya, plus de 400 morts en Indonésie après un glissement de terrain, des journées meurtrières se vivent en Iraq. Et en France ? on parle de Mitterrand. Celui qui avait élevé la flagornerie et l’hagiographie au rang de passage obligé pour faire partie de sa cour fascine.

 

Bertrand Delanoë, jamais à une connerie près, trouve que faire entrer Mitterrand au Panthéon était une « bonne idée », avant de tempérer « mais il faut toujours du temps pour qu'un grand homme, avec ses points forts et ses points faibles, prenne sa place totalement dans l'histoire ». Mitterrand au panthéon des grands hommes. Le Panthéon, c’est là où sont notamment Voltaire, Rousseau, Jean Jaurès, Pierre et Marie Curie, Jean Moulin. Et on voudrait foutre Mitterrand.

 

A Waterloo, Napoléon attendait Grouchy, et ce fut Blücher qui arriva. Au Panthéon, Jean Moulin attendait de Gaulle, et ce fut Mitterrand qui surgit.

 

Matthieu

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Wneir 12/01/2006 19:13

Les Mitterrandiens lui vouent un culte bien étrange, dimanche dernier ils se massaient devant des photos de lui. Etonnament il manquait la periode francisque.Nous on a voulu leur rappeler, ca les a rendus violent d'un coup.Les images ici : La BAF perturbe le culte de Mitterrand

Matthieu C. 12/01/2006 19:20

J'avoue que j'aime bien l'idée. Un peu fouteur de merde, mais justement !

Sébastien 11/01/2006 19:30

Le fait qu'il soit un grand homme est indépendant de ces actions politiques qui au demeurant n'ont pas été terribles, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais il rentrait bien dans son costume de président, sans rien faire de particulier.

Matthieu C. 11/01/2006 19:49

Bof... Il a quand même fait des trucs particuliers en tant qu'homme, notamment la mise sur écoute de dizaines de personnes, le fait d'avoir une fille cachée aux frais du contribuable...  

Saoulfifre 10/01/2006 22:26

Un bon représentant, c'est un mec qui est capable de vendre Miterrand à Matthieu q:^) !

Matthieu C. 11/01/2006 06:39

;-) Ouai t'as raison !Et si en plus il est capable de te vendre une télé !!!

Sébastien 10/01/2006 21:59

J'ai rencontré Mitterand une fois au Champ de Mars. Je voulais lui serrer la main mais ses 2 gorilles ont fait barage. Ca n'a pas empêché Mitterrand de me faire un grand sourire, sans doute m'avait-il reconnu.
Rien qu'à le voir, il imposait le respect et je comprends qu'il ait marqué ceux qui l'ont rencontré. D'ailleurs même ceux qui l'ont combattu reconnaissent qu'il était un grand homme d'état.
Ca ne m'étonne pas qu'on célèbre sa mort. On a besoin de Grands Hommes et personne aujourd'hui n'a un tel charisme.
Précision, je parle de l'homme et pas de ses idées.

Matthieu C. 10/01/2006 22:16

Mais il a fait quoi en temps que grand homme ?

Jid 10/01/2006 20:46

J'imagine trop la tronche du pauvre  jean Moulin ;-)Quoique (je suis pas calé en Histoire) du temps de Jean Moulin, De Gaulle n'était quand même qu'un planqué!

Matthieu C. 10/01/2006 22:15

D'autant plus que selon certaines sources, ce serait De Gaulle qui aurait envoyé Jean Moulin vers la capture