Pour Boubacar

Publié le par Matthieu C.

Hier, un enfant est mort. Bon, en fait, hier, des milliers d’enfants sont morts. Mais il y en a un qui est mort parce que deux connards dans une voiture participaient à un putain de rallye  où le but est d’être le premier enculé à arriver à Dakar.

 

Il y a 20 ans, mourraient Thierry Sabine et Daniel Balavoine, deux pauvres cons qui n’avaient rien d’autre à foutre de leur temps pour combler leur ennui profond qu’organiser une course pittoresque dans le désert. Pittoresque pour les types qui ont les moyens de ramasser 125.000 euros pour pouvoir aligner leur voiture au départ, pas pour les africains. Alors, bien sûr, on va nous resservir le vieil argument : « oui, mais pendant le Paris-Dakar, des choses (comme des pompes à eau) sont apportées aux villageois qui n’ont rien ». Cet argument qui n’en est pas un me rappelle étrangement des arguments pédophiles : « oui, cette gosse de 10 ans m’a sucé la bite pour 10 $, mais ça fait vivre toute sa famille »…
Il n’y a pas d’autre moyen d’aider que de balancer en plein désert des gens qui ne savent plus ni quoi faire de leur temps ni quoi faire de leur argent ? Des mecs qui viennent s’amuser en Afrique, et éclater des gosses de 10 ans ?

 

Oui, parce que Boubacar Diallo avait une dizaine d’année. Il était venu rêver devant ces voitures puant le fric, l’arrogance et le mépris (à ce sujet, lire ici). Il a traversé la route, une voiture l’a percuté, il est mort pendant son transport en hélicoptère à l’hôpital. Bien sûr, il a traversé. Oui parce que les organisateurs de cette tuerie ne s’embarrasse pas avec les mesures de sécurité pour les populations autochtones : on s’en fout, c’est des nègres ! Puis ils sont tellement nombreux ! Il ne rêvera plus, ne sera jamais quelqu’un, n’amènera jamais ses enfants regarder ces voitures qui roulent à 130 dans la brousse… Il ne verra plus jamais rien, il est en train de pourrir dans un trou quelconque.

 

Lundi dernier, pourtant, tout avait bien commencé : un motard, Andy Caldecott, était mort (oui, je m’en réjoui, et non, je n’ai pas honte) : un type qui voulait absolument participer, qui connaissait les risques du rallye, qui maîtrisait les tenants et les aboutissants de son engagement. Ben il s’est viandé avec sa moto, il est mort. Mais c’est bien fait pour sa gueule ! C’est dommage qu’il soit australien, j’aurai volontiers été cracher sur sa tombe.

Mardi dernier, en hommage au disparu, l’étape moto était neutralisée. C'est-à-dire qu’il n’y avait pas de course pour les motos.

 

Aujourd’hui, les voitures ont pris le départ de l’étape. Parce que ce n’était qu’un enfant noir, et qu’il manquerait plus qu’on se fasse chier pour des nègres… Et quelque part, loin des caméras de France 2, des parents pleurent leur enfant, fauchés par deux enculés de leur race à bord d’une putain de bagnole participant à une course de connards.

 

Matthieu

Publié dans C'est pas drôle

Commenter cet article

Yaelz 15/01/2006 00:50

Je me demande une chose: les familles des enfants morts par la faute des types du paris-dakar, que deviennent-elles?
Je ne comprend pas comment il n'y a pas eu de proces qui meneraient a une eventuelle condamnation et a la fin de cette tuerie.
C'est dingue.

Matthieu C. 15/01/2006 09:25

Je crois qu'elles sont dédommagées financièrement par les organisateurs du rallye...

Yaelz 14/01/2006 22:49

Comme d'hab, certaines vies ont plus de valeurs que d'autres.
Sacre Matthieu, t'es content comme je suis contente en voyant un matador se faire encorner.

Matthieu C. 14/01/2006 22:50

Oui, dans le genre, y'a un peu les chasseurs aussi !

palimpseste 14/01/2006 19:32

Tiens, tu peux aussi lire par ici :http://www.lequipe.fr/Formule1/20060113_134053Dev.htmlC'est fou comme il y a un déni profond, sur ce genre d'affaires. On se croirait sur une tragédie grecque, les dieux en moins et la connerie en plus... Edifiant...

Matthieu C. 14/01/2006 20:14

Le plus beau, c'est la réaction de Bruno Saby, qui dit que c'est honteux, moche et tout, et que c'est PEUT ETRE ce qui lui fera arrêter cette connerie UN JOUR...

Manou 14/01/2006 17:04

Trouvé sur http://www.afrikara.com/ :Autre proposition innovante
Que pensez-vous de l’idée d’organiser un course en Europe, disons, de Ceuta ou de Melilla (Espagne) à Stockholm (Suède), où concourraient des Africains conduisant comme des hallucinés des monstres mécaniques à deux roues ou plus, à travers les routes de France, d’Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas, sans se soucier de faucher quelques habitants des villes ou villages traversés? On pourrait s’assurer qu’ils puissent saccager, au passage, quelques espaces naturels préservés, lors de "spéciales". La Camargue, pour commencer, par exemple. Alors, n’est-ce pas là une bonne idée?...
Engluée comme elle l’était dans une guerre larvée contre les migrants et les réfugiés, on aurait pu croire que l’Union européenne aurait révisé sa copie. Nenni, elle a désormais franchi, à sa frontière sud, le cap de la guerre totale. La tragédie ultramédiatisée des Maliens, Sénégalais et autres Guinéens tués par balle en tentant de franchir la frontière entre le Maroc et les territoires espagnols de Ceuta et de Melilla, les dizaines d’autres grièvement blessés et plusieurs centaines noyés ou volés, violés, déportés et abandonnés, sans eau ni vivres, dans le désert du Sahara, aurait pu constituer un électrochoc susceptible de faire réfléchir [....]

Matthieu C. 14/01/2006 17:37

excellent le début, moins drôle la suite...Mais pourquoi pas en effet ?

Tant-Bourrin 14/01/2006 15:30

Et un second gamin tué aujourd'hui ! Le festival continue ! :~/

Matthieu C. 14/01/2006 16:26

Un enfant de 12 ans, tué par un camion d'assistance...Ce soir, sur TF1, une soirée à propos des 20 ans de la mort de Balavoine. Dans 20 ans, tout le monde aura oublié cet enfant...