Boulot de con

Publié le par Matthieu C.

Il n’y a pas de sots métiers, il n’y a que de sottes gens, disait dans un français châtié un mien membre de la famille (relisez bien cette phrase, parce que des comme ça, j’en ferai pas deux fois). Il n’y a peut-être pas de sots métiers, mais il y a des métiers de con quand même. Nous ne parlerons pas du diététicien d’Ariel Sharon (l’ex premier ministre qui, dans un souci de popularité, voulait ressembler à Maurane et s’était donc laissé pousser le ventre), mais de métiers plausibles, qui sont toutefois réservés à une élite (et quand je dis « élite »…).

Mais d’abord, éliminons le métier de sommelier aux restos du cœur, parce que proposer un Kiravi cuvée 2005 catégorie gros rouge (il a du retour, comme un goût de vinaigre) ou un La villageoise bouteille plastique (qui a un subtil arôme de vinasse), faut pas avoir été longtemps à l’école non plus.


Donc, la liste des boulots de cons :

 

Neurochirurgien pour chanteuses à voix : Parce que si on prend Lara Fabian, par exemple, il n’y a pas grand chose à neurologuer derrière ces gros yeux vides qui n’expriment rien d’autres que le vertige du rien. En même temps, ça marche aussi pour Mylène Farmer qui n’a pourtant pas de gros yeux tous globuleux.

 

Ingénieur du son chez John B. Root : parce qu’on imagine mal que le producteur demande « plus de profondeur dans la voix de l’actrice », ou même que le « oh oui, oh oui, met la moi toute » ressorte mieux par rapport au contexte erotico-subliminal du jeu des comédiens.

 

Compositeur de sonneries pour téléphone portable : Parce que ça doit exister quand même. Et je parle pas du type qui prépare les MP3 de chansons connues pour télécharger sur portable en appelant un numéro surtaxé. Non, je parle des créations originales livrées en échantillon avec chaque nouveau téléphone, agrémentées d’un nom évocateur comme « chinois » ou « indien ».

 

Représentant Durex® au Vatican :  parce qu’il doit bien y avoir une pharmacie, et qu’un pauvre type, représentant chez Durex®, s’est vu assigner le Vatican comme secteur. En plus, il est multicasquette, il fait aussi les pilules du lendemain… Il doit relativement en chier. En même temps, il a plus de chance que son collègue qui a, comme secteur, l’Iran.

 

Promoteur immobilier au Groenland : Parce que vendre des igloos qu’on a bâtit, ça doit pas être évident, surtout avec la vue sur les pingouins et les manchots, comme dans le film « la marche de l’empereur ». Et que quand on a vu un pingouin, on les a un peu tous vus.

 

Masturbateur de dindons dans le Vème arrondissement à Paris : Parce que vous en avez vu beaucoup vous des dindons dans le Vème ? (à part Jean Tibéri). Et qu’actuellement, exercer ce métier noble et nécessaire ne peut se faire à Paris. Comme quoi, il y en a qui se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment.

 

Caricaturiste danois dans la bande de Gaza : Ce n’est pas un boulot de con, c’est uniquement parce que y’en a qui sont vraiment au mauvais endroit au mauvais moment.

 

Matthieu

Publié dans le bureau

Commenter cet article

Guillaum 11/02/2006 11:49

c'est vrai qu'il faut être vraiment très con pour faire une 12ène d'année d'études de médecine dans le but de devenir neurochirurgien de chanteuse à voix ( mais si c'est une vocation après tout...)

Matthieu C. 11/02/2006 15:16

C'est vrai que c'est un boulot qu'on fait par vocation !

Yaelz 08/02/2006 19:50

Sinon, y'a lanceur professionel de fatwa, aussi.
Entierement satisfaite du mien, celui dont j'ai utilise les services lors d'une certaine note sur Jonasz.

Matthieu C. 08/02/2006 20:29

Han, mais j'ai rien dit sur Jonasz !!! Pour une fois !

Sébastien 07/02/2006 23:37

Matthieu, t'as pas honte ? Tu devrais laisser Sharon tranquille quand même !
Neurochirurgien pour chanteuses à voix, c'est pas un métier de con, c'est un métier pour connes, nuance.

Matthieu C. 08/02/2006 17:15

Euh... Non, j'ai pas honte !

Carole 07/02/2006 23:27

Moi, comme boulot de merde, j'en fait un super, mais il n'est pas dans la liste !!! (mais c'est vrai que ceux que tu as choisi ne sont pas mal non plus et comme on dit "il en faut !") Je travaille dans un fast food (un Quick). En plus, ce qui est comique c'est qu'on vend des spacy chicken (ne le prends pas mal, Spacy). Traduisez, poulet épicé pour les nuls en anglais !!!

Matthieu C. 08/02/2006 17:15

J'aime bien les gens qui bossent dans les fast food tant qu'ils ne se lancent pas la bouffe au visage comme j'ai vu un jour chez Mac Do (mais apparemment, ils s'amusaient)

Spacy 07/02/2006 20:51

hmm, j'ai fais un boulot pour l'institut national d'agro, y avait des animaux en cage j'ai vu des volailles, je sais pas si c'etait des dindons mais c'est dans le 5 e.un petit peu de rigueur, saperlipopette monsieur matthieu ! (pif ! poing sur la table)

Matthieu C. 07/02/2006 21:10

Mais... euh... comment dire... Les as-tu masturbé ?