La signification du drapeau européen

Publié le par Matthieu

Je ne sais plus quoi en penser moi de cette histoire. Des chrétiens cinglés qui y voient le chiffre de la bête au athée convaincus, beaucoup parlent de la signification religieuse de ce drapeau. Les pages officielles donnent une explication un peu moins surréaliste, mais peut-être trop simple. Surtout en ces temps de Dan Brownmania aigü.

 

Tout d’abord, la position officielle : le drapeau est né 1955. Le Conseil de l’Europe, regroupant 10 Etats (Belgique, Danemark, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède) cherchait un symbole pour le représenter. Après de longs débats (et le rejet de tous les drapeaux comportant une croix), un drapeau est choisi à l’unanimité par l’assemblée parlementaire le 25 octobre 1955 (le drapeau actuel, 12 étoiles jaunes sur fond bleu). Le 9 décembre de la même année, le comité des ministres adopte ce drapeau qui sera inauguré le 13 à Paris. C’est en 1983 que le Parlement européen l’adopte et en 1986 qu’il devient le drapeau officiel de la Communauté européenne, qui, cette année là, est bien constituée de 12 Etats membres.

La signification : Le bleu représente le ciel, et il y a 12 étoiles car 12 est un chiffre de plénitude dans différentes traditions (12 apôtres, 12 tribus d’Israël, 12 mois, 12 signes du zodiac, 12 travaux d’Hercule…) (ces explications sont visibles sur le site officiel du Conseil de l’Europe). Le cercle est un symbole d’unité, et les étoiles ne se touchent pas pour montrer l’ouverture de l’Europe.

Voilà pour la version simple et officiel.

 

Passons maintenant à une autre version : Arsène Heintz, un catholique pratiquant, était employé, en 1950, au service du courrier du Conseil de l’Europe. Paul Lévy, directeur au service de presse, ne savait pas dessiner. Tous les deux étaient des catholiques pratiquants. Monsieur Levy est allé voir monsieur Heintz, et lui a demandé de bosser sur un projet de drapeau. Ce que l’autre a fait pendant 5 ans, de 1950 à 1955. Le bleu est la couleur de la vierge Marie. Les tenants du complot voient donc dans ce fond bleu un repère catholique. Ils se basent aussi sur le livre de l’Apocalypse (dans la bible), chapitre 12 verset 1 : « Un signe grandiose est apparu dans le ciel, une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de 12 étoiles ». Le bleu pour la vierge, les 12 étoiles aussi, et voilà comment est né le drapeau européen.

En plus, ce n’est pas vraiment le 9 décembre que le projet a été adopté. En fait, les documents étaient tous datés du 9 décembre, mais la réunion ayant été plus courte que prévue, le drapeau a en réalité été adopté le 8, jour de l’immaculée conception. (un truc de catholique, qui rappelle que la vierge marie aussi a été conçue sans enfilades diverses).

 

C’est vrai que j’aime bien cette théorie : une histoire un peu étrange (le directeur du service presse qui va demander conseil à un type du service courrier, l’autre qui s’exécute et bosse pendant 5 ans sur un drapeau…), avec juste quelques personnes informées, une réalité que l’on cherche à cacher… Mais franchement, j’ai du mal. Je penche quand même pour la version officielle, qui, hélas, n’est pas aussi passionnante que la théorie des catholiques.

 

Matthieu

Publié dans critiquons

Commenter cet article

TrinBus 28/05/2005 22:53

Quoi ... vous le saviez pas ?

Mais tous le monde le sais que le drapeau européen a été créé avec des symboles catholiques et mieux encore ... ils sont des symboles de la Vierge Marie:

- Le bleu = la couleur mariale

- Les 12 étoiles = les 12 roses de la couronne de Notre Dame de Fatima

- Le cercle d'étoiles = la couronne de la vierge ou communément appelée AUREOLE.

Bravo pour la découverte

TrinBus

invisibl 17/04/2005 19:31

c'est marrant, j'ai tjs entendu dire que cette version catholique était la vraie raison, mais cachée. mes profs, par exemple, nous le dise qd on leur en parle. pour moi c'est évident, je sais pas, suis ptet bete, je pensais aussi que tous le monde le savait...

Matthieu 14/04/2005 15:03

Ah oui, j'avais pas pensé à ça... Faudrait tester l'hymne européen à l'envers...

Dr Devo 14/04/2005 11:58

La deuxième version est forcément mieux.
Je suis sur que si on joue l'Hymne à la joie à l'envers, on entend un rock satanique!

"I'm Sick sick scik of 666!" comme disait le poète.

Bien à vous,

dr Devo