La vie de Jésus

Publié le par Matthieu C.

 

Jésus se promenait, tout seul, quand il a eu l’idée de monter son groupe en indépendant. Il avisa des hommes qui se préparaient au bord d’un lac. Se rendant vers eux, il leur demanda :

« Eh les gars, vous faites quoi ? »

« On se prépare pour aller au Galileo, on va pécho de la gueuse ».

« Oh, suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes ».

« Eh, ça va pas, on n’est pas des pédés par chez nous ! »

« Putain mais vous êtes lourds les mecs, suivez-moi je vous dit ».

Et c’est ainsi que Jésus a eu ses premiers disciples. Jésus changea le nom de celui d’entre eux qui était le plus lourd ; il lui dit :

« Tu t’appelais Simon, tu t’appelleras maintenant Pierre, parce que tu es lourd ».

A ces mots, un demanda s’il pouvait changer son nom de Luc en DJ Bobo, mais ça n’arrangeait pas Jésus de voir un de ses disciples chanter Chihuahua dans un métro bondé, c’est mauvais pour la religion. La demande fut donc rejetée.

Pour pêcher des hommes, Jésus et ses potes (comme ils se plaisaient à se faire appeler) décidèrent d’aller un peu à l’étranger. Là, ce fut la révélation : ils découvrirent la samaritaine, « un magasin avec des cadeaux à l’intérieur ». Ce fut un choc pour Jean, qui décida de changer de nom et de fabriquer des vêtements pour Hérode & Matrone, petite échoppe de Jérusalem plus connue sous le nom de H&M.

 

Comme ils étaient des pécheurs d’hommes, ils décidèrent de se laisser pousser la moustache. Ils choisirent également des tenues pour se différencier des autres : ainsi, Jésus, qui était charpentier, décida de changer et de se faire légionnaire (oui, parce que Jésus était grand, était beau, et en plus, il sentait bon le sable chaud). Pierre fut logiquement maçon, tandis que Jean mit ses plus belles frusques pour devenir chamelier, Luc se mit des plumes sur la tête (il voulait se les mettre ailleurs, mais Jésus lui avait demandé de pas déconner), Judas se déguisa en JR avec un grand chapeau (c’est tout ce qu’il restait, il était resté trop longtemps dans la taverne à jouer au pendu) et Timothée en gardien de la rue. On les appelait les Nazareth’s people. Ils aimaient chanter et se produire devant un public de femmes. De plus, grâce à quelques tours judicieusement choisis, Jésus faisait des miracles : ainsi, il guérit une femme qui avait les muqueuses sèches grâce à un échantillon de gel intime Roger Cavaillès qu’il avait eu en échantillon chez Yvan Ben Rocher, lorsqu’il avait été acheter de la crème antiride pour sa mère qui filait sur ses 40 ans. Un jour, un homme particulièrement ivre se mit à hurler « ta mère suce des bites en enfer » (il avait trop regardé l’exorciste, et il en faisait un bad trip). Jésus lui dit qu’il était possédé, puis, mû par une inspiration soudaine, il se mit à chanter « Go West » pour le faire partir. Ce fut la gloire.

 

Malheureusement, les majors de Universal-César ne voyaient pas d’un bon œil ce type et sa bande, qui n’étaient même pas inscrits à la SACEM. Le chef dit : « on va lui envoyer le fisc, et son groupe, il pourra faire une croix dessus avant Pâques ». Ils décidèrent de demander de l’aide à Judas, moyennant une VIP-Card au Queen, un lieu de débauche de Jérusalem. Mais Judas préférait l’argent, il a donc obtenu une bourse bien pleine. Lorsque Jésus le vit arriver, entouré de type déguisés en légionnaires (mais qui ne sentaient pas bon le sable chaud), il prit sa plus belle voix de crooner, et déclara simplement à Judas : « viens m’embrasser, avant de t’en aller ce soir, viens m’embrasser, on ne va plus se voir mais on n’est pas fâché, viens m’embrasser ».

 

Ainsi vécut Jésus.

 

Matthieu

Publié dans la religion expliquée

Commenter cet article