Homophobie...

Publié le par Matthieu C.

Mardi 17, c’était la journée mondiale de lutte contre l’homophobie. Tiens, Word ne connaît pas ce mot. Il a bien de la chance. Mais c’est quoi l’homophobie? En fait, c'est tout acte avilissant une personne homosexuelle en raison de son homosexualité. Et actuellement, on peut pas dire qu’on vit dans une société qui protège vraiment contre les homophobes.

Mais l’exemple vient d’en haut. Avec un député qui déclare que l’homosexualité est inférieure à l’hétérosexualité. Il en sait quoi ? Il a essayé les deux ? Et il a pas aimé l’homosexualité ? Il est qui pour dire que ce que je vis avec Jules est inférieur à ce qu’il vit avec sa femme ? Et puis, cette notion d’infériorité commence un peu à dater.

L’homophobie, c’est l’histoire de cette postière dans le sud de la France. Elle vivait avec une femme, l’avait dit sur son lieu de travail. Et les connards avec qui elle bossait trouvaient très amusant de lui mettre, sur son bureau le matin, des photos pornos et dans son tiroir de la morue séchée… La postière a fait une dépression. Vous imaginez vous faire insulter tous les matins parce que vous ne vivez pas avec la personne qu’auraient voulu vos collègues ? C’est quoi cette connerie ?

Et si on parlait de cet élève d’un lycée de Perpignan, frappé tous les jours et traité de "tarlouze" ? C’est quoi le but de ça ? Rire ? On est mort de rire effectivement. Comme a failli mourir de rire Sébastien Nouchet, après que des individus aient voulu lui faire jouer le rôled’un bonze qui s’immole par le feu, aux cris de " tu vas crever, sale pédé "… Ca veut dire quoi ? Il emmerdait qui à vivre avec son ami ?

Et c’est ce jour qu’a choisi la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai pour libérer Yannik Cornuel, suspect dans l’agression de Sébastien Nouchet. Et ce, contre l’avis du parquet, qui a fait appel.

Qu’est-ce qui justifie qu’on crie sa haine comme ça ?

On pourrait continuer les anecdotes comme ça pendant… Ben pendant un moment. Parce que dans une société dans laquelle les homosexuels sont de plus en plus visibles, il est de plus en plus facile de savoir où en trouver. Ben oui : Si les homosexuels sont de plus en plus visibles, ont des associations de défenses, des boîtes, des bars et des magasins clairement reconnaissables, c’est facile quand on est un connard du dernier degré de trouver ces lieux pour aller casser du pédé…

Certains diront que y’a déjà une journée pour à peu près tout : les secrétaires, l’eau, le vin, la nutrition, le diabète, et qu’une journée contre l’homophobie n’a donc pas de sens. Et ben si. Parce qu’en 2005, il existe des connards qui trouvent drôle de crier " sale pédé ", une journée est nécessaire. Non, en fait, pas une journée. Une vie.

Matthieu

Publié dans C'est pas drôle

Commenter cet article

Alexandre 22/05/2005 01:07

Et bien je découvre ce blog et je suis tout à fait touché par tout ce qui s'y trouve... Mots frappants, justesse des mots et article particulièrement décidé et vif, sans bavure ! J'aime !

jid 20/05/2005 10:41

Sénio> L'homophobie aggressive est effectivement surtout masculine mais la méchanceté n'est pas une question de sexe (une nana qui t'a dans le nez peut très bien couler ta carrière, ou bien une voisine te rendre la vie impossible à toujours te regarder de travers et colporter des ragots).

Sénio 19/05/2005 23:08

l'homophobie est plutôt masculine me semble-t-il. (les femmes sont p-e 'choquées' mais ce sont tjrs les hommes qui agressent ou harcèlent)

Des progrès à la télé ... as-tu regardé la nouvelle série 'Clara Sheller' hier sur la 2 ? Frédéric Diefenthal n'est pas mal du tout ;-)... suite la semaine prochaine.

Leno 19/05/2005 17:35

Laisse tomber, c'est des cons.
J'arrive même pas a croire que ça existe encore de dire des conneries et des insultes pareilles.

Matthieu 19/05/2005 17:13

Jid > Ca doit être flippant de lire ces tracts...
Eric M > Ben non, c'est pas conventionnel... Pareil pour la journée contre le racisme.
Nini > Vivent les différences? Non. Les différences n'ont aucune raison d'être glorifiées. Comme elles n'ont aucune raison d'être rabaissées. Elles sont là. Les différences demandent seulement le droit au respect...
Dr Devo > Merci.