Mais où est passée la sphaigne ?

Publié le par Matthieu C.

« Je suis femme et quand on est femme, on ne dit pas ces choses là » chantait Diane Tell à une époque où les chanteuses canadiennes ne pullulaient pas sur nos radios et télés comme l’acné sur un visage d’adolescent.

Donc aujourd’hui, nous allons parler de la sphaigne. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais cette plante a joué un grand rôle dans la vie des téléspectateurs il y a une dizaine d’année (ceci dit, je me trompe peut-être totalement dans mon estimation du temps), et dont on n’entend plus du tout parler maintenant.

 

On nous parlait de la sphaigne dans une publicité. On y voyait la nature, des arbres, des indigènes, et une voix suave nous parlait du pouvoir de la sphaigne. Comme vous vous y attendez, il s’agissait d’une publicité pour… des serviettes hygiéniques. Oui, parce que la sphaigne, nous disait-on, avait un pouvoir absorbant extraordinaire.

Quand on voyait cette pub, on imaginait la sphaigne comme une espèce d’éponge super absorbante.

Pour assécher les marais poitevins, une ou deux caisses de serviettes hygiéniques à la sphaigne et hop, plus de marais. Pareil en camargue.

Je me disais :

C’est tellement absorbant qu’un jour, on va voir à la une des journaux : Drame écologique : le niveau de la mer a baissé de 2 mètres après qu’un camion chargé de serviettes hygiéniques se soit renversé dans la méditerranée.

 

Aujourd’hui, au bureau, la tête d’une collègue m’a fait pensé aux serviettes hygiéniques, et, je ne sais pas pourquoi, à la sphaigne. Oui, on s’éclate tellement au bureau qu’on arrive à se souvenir de la sphaigne de la serviette hygiénique. Et j’ai regardé ce que c’était vraiment. J’ai donc appris qu’elle avait une capacité de rétention d’eau de 25 fois son poids (qui partage cette étonnante propriété avec Nadine, une collègue de Jules), qu’elle mesure entre 5 et 20 centimètres, et qu’elle a besoin d’un arrosage fréquent. Toutes les qualités pour devenir une bonne serviette hygiénique donc.

 [mode misogyne on] Et puis surtout, c’est une plante carnivore. Pour un produit exclusivement réservé aux femmes… Enfin, ceci explique cela. [mode misogyne off]

 

Ben moi, ce post sur la sphaigne, ça m’a asséché les idées tiens.

 

Matthieu

Publié dans la télé

Commenter cet article

Kebz 27/02/2009 18:00

Simpa ce petit article, je suis mort de rire Mais depuis quand la sphaigne est-elle carnivore??

Matthieu 14/06/2005 17:05

Mais c'est passé sur quelle chaîne ça?

senio 13/06/2005 19:59

tu as raté quelquechose !!
le slogan c'est : 'parceque je ne lave pas mon intimité comme je me lave les pieds' un truc comme ça !

Matthieu 13/06/2005 17:13

Cecilia S > Et ben mince, je connaissais pas ce sketch des nuls... Tant pis pour moi...
Cecilia S > Gardez votre ironie de 02:15:16, j'aime bien.
Nini > Certainement !
Promethee > La sphaigne comme vecteur culturel...
Leno > J'ai pas osé en parler.
Sénio > J'ai jamais vu les pubs avec les lèvres...
Estelle > Merci !
Nathalie > Non, les magnums n'y sont pour rien. C'est la faute de la sphaigne.
Liso > Je l'avais pas osé celle là !

Uso Dorsavi 13/06/2005 13:38

Et pourquoi la souris nini ?
Parce que le rat gnagna.