Les dessous de Roger (4)

Publié le par Matthieu C.

Il faut que je vous raconte, Juju, le grand, il a une nouvelle copine. Elle s’appelle Sandy. Elle a des gros nichons, alors Sylvette l’a surnommé « Sandy les gros tétés ». Elle est con Sylvette !

Ca nous a bien fait rire, quand elle nous a dit ça, Jean-Jean et moi. En plus, Sylvette elle a pas des gros seins, même que quand on mange ensemble, Jean-Jean lui dit toujours :

- « Sylvette, prend le quignon, ça fait pousser les nichons » !

Elle, ça l’amuse pas plus que ça, elle a pas trop le sens de l’humour des fois, mais moi et Jean-Jean, qu’est-ce qu’on se marre !

Hier soir, on a été manger chez Josy et Jean-Jean justement. Mais je pouvais pas rester trop tard, passque cette semaine, je suis du matin, je fais 4h-12h à l’usine.

C’est peinard cet horaire, les chefs sont pas encore là, et sur ma ligne, ça tourne, ça j’peux vous le dire !

Et puis, pour aller à l’usine, je met la musique dans la voiture, y’a un chanteur que j’adore, c’est Dany Brillant. Le gosse m’a acheté le CD pour mon anniversaire, et depuis, j’arrête pas de l’écouter. Mais j’écoute jamais deux chansons à la suite, parce que j’habite pas loin de l’usine, je suis qu’à 5 kilomètres. Faudra que je vous parle de là où qu’on habite, ça s’appelle Bourg de Péage, c’est dans la Drôme, j’aime bien comme ville. Et l’usine là où je travaille, ça s’appelle Podis. En fait, ça s’appelait Podis mais ça s’appelle Appétit de France maintenant (ouai, c’est plus classe). Si vous faites vos courses en janvier à Casino, vous verrez les brioches qu’on fabrique, c’est celles avec pleins de fruits confits dessus (ah, je vous raconterai ça aussi tiens)

.

A midi, je rentre, et comme Sylvette bosse (ouai, elle est caissière à U, mais j’vous l’ai déjà dit non ?) elle me prépare la popotte le matin. Et comme le gosse est à l’école, j’mange tout seul (ouai, en ce moment, Juju est toujours fourré chez Sandy-les-gros-tétés) en regardant le journal de la Une.

Puis l’après-midi, je dors ou je regarde internet. Des fois, je vais chez Jean-Jean et on passe l’après-midi à discuter.

Il m’a raconté une bonne blague tiens, faut que je vous la raconte aussi :

 

C’est trois types qui vont acheter un cadeau à leurs femmes.

Le premier fait:
- Je vais lui acheter une robe et du parfum; si elle aime pas la robe, elle pourra toujours mettre le parfum. 

 Le second dit:
- Moi j'ai acheté un collier, et un foulard; comme ça si le collier lui plait pas elle pourra toujours le cacher avec le foulard. 

Le dernier dit:
- Ah moi les gars, je vais faire un peu différent. Je vais lui payer une robe et un préservatif. Si elle n'aime pas la robe, elle pourra aller se faire enculer !


Il est con ce Jean-Jean !


Roger

Publié dans Les dessous de Roger

Commenter cet article