Le pape et le cul

Publié le par Matthieu C.

Le directeur d’un journal satirique polonais est poursuivi pour « offense au pape Jean-Paul 2 », pour un article intitulé « un sado-masochiste ambulant ». Dans cet article, il parlait de Jean-Paul 2 comme d’un « vieillard déclinant » et d’une « divinité sénile ».

Procès à partir du 3 novembre.

A mon avis, ce journaliste aurait plutôt être dû poursuivi pour « divulgation de secret d’Etat » qu’autre chose, tant le pantin de dieu (?) offre une dernière danse ridicule et pour lui et pour la religion qu’il représente.

 

Ainsi, sa dernière déclaration : le tremblotant du Vatican a appelé à « combattre le SIDA par la chasteté et une sexualité correcte ». C’est amusant de voir qu’un type qui porte une robe blanche que n’aurait pas reniée Jean-Paul Gauthier et qui est supposé n’avoir jamais commis le péché de chair nous parle de sexualité aussi souvent. Il pense qu’à ça c’est pas possible !

En même temps, il est vieux, abîmé de partout, il va bientôt mourir (ben oui, depuis le temps qu’on nous l’annonce) et il se rend compte qu’il n’a jamais connu les joies du sexe. Alors, il est aigri, et comme il en veut à la terre entière (ben oui, 80 et quelques années, c’est trop tard maintenant), il appelle la mort sur les autres !

 

Parce que que le pape soit contre le préservatif, personnellement, je m’en fou un peu. Ca me fait le même effet que si Bernadette Chirac annonçait, à une heure de grande écoute, son intention de se faire refaire la poitrine pour arriver au 105 F dont elle a toujours rêvé. Donc, le pape fait ce qu’il veut. Mais qu’il annonce qu’il faut l’écouter et suivre ses conseils, c’est plutôt criminel. Imaginez que des prêtres en Afrique décident de suivre ce que dit le pape ! Pas de préservatif dans les dispensaires, et hop ! des contaminations, avec les difficultés d’accès aux soins que l’on sait.

 

En plus, « combattre le SIDA par la chasteté »… La pape il sait pas que des fois des gens ont des relations sexuelles sans le vouloir ? Que dans certains couples la femme n’a pas son mot à dire sur la fréquence des rapports ? Même quand son mari trempe son biscuit à droite et à gauche ? Le préservatif, c’est quelquefois la dernière chance de sauver une vie. Mais l’empaillé plein aux as l’ignore. Bon, on le comprend, ça se passe dans le monde. Lui est au dessus de tout ça.

Et puis, une sexualité correcte, ça veut dire quoi ? Il croit qu’il est correct lui, à se trimballer dans sa voiture blindée au milieu des gens qui meurent de faim ?

En même temps, la forme de sexualité du pape est correcte, c’est sûr. Vu que pour lui, la sexualité, c’est quand il va faire pipi (ben oui, avec la maladie de Parkinson qui le ronge, il doit s’amuser le pape à la pissotière du Vatican). Uriner, c’est d’ailleurs le dernier plaisir qui lui reste.

Non, ce qui me tue, c’est quand même que le pape parle de sexe. Est-ce qu’on a déjà entendu Ben Laden parler de saucisson à l’ail ? Vous imaginez qu’un Ayatollah lance une fatswa sur les saucisses de Montbéliard qu’on met dans la choucroute ? Ce serait ridicule.

 

Mais le ridicule ne tue pas les papes, sinon, il y a bien longtemps qu’on aurait enterré le regrettable Jean-Paul 2.

 

Matthieu

Publié dans la religion expliquée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 12/10/2010 20:54



Tout le monde sait que seul le préservatif fonctionne vraiment. Et puis un préservatif, ça ne crève pas. C'est bien connu! Ce n'est totalement pas scientifique de dire que la fidélité est le
meilleur moyen de contraception. 



aKa$ha 05/08/2005 03:00

Quand le pape "interdit" le condom, c'est surtout pour sous entendre qu'un couple se doit fidélité et pour critiquer le libertinage!

rava 16/01/2005 00:04

Salut
La sexualité correcte pour moi et bien la sodomie en fait partie.
Et le paradis, j’veu qui yai de l’alcool, des putes, des éjacs faciales, du shit etc… car la au moins on pourra pas en crever.
Si les grenouilles de bénitier que l’on aperçoit a la sortie de la messe ont doit les retrouver au paradis, je veux bien aller en enfer, vue que la il y aura tous les partouzards, les alcolos, et peut être même le prof choron.
Je connais une pétasse catho et réac (ben oui, mais bon elle est de ma famille, on choisi pas…) elle est contre l’avortement, mais pas pour elle (2 avorts a son actif), et raciste, ça va de soi. Des fois je me retiens de ne pas lui foutre mon poing sur la gueule (j’me demande bien pourquoi… des fois sa soulage).
Allez  a pluche…………Je reviendrai    Je t’ai collé un lien sur mon blog.