Les rois de la pédale

Publié le par Matthieu C.

Chaque année, début juillet, c’est la même chose. On exhibe de pauvres types, incapables d’aligner deux mots cohérents à la suite, sur nos télévisions. Chaque années, ces pauvres personnes sont obligées de nous parler, de meubler le moindre silence en nous parlant de village oubliés, dont nous n’avons rien à foutre, pendant que des types habillés d’une tenue qui ferait pâlir une pute sur les boulevards parisiens se montrent sur nos télévisions, la bite en évidence… Et oui, c’est reparti pour le tour de France.

 

D’après le Littré, un tour est une attache qui se fait en passant le cordage en sautoir sur la bitte et sur son traversin. Mais comme ça n’a rien à voir avec le tour de France (mais cette définition, allez savoir pourquoi, me plaisait bien quand même), regardons-en une autre : Circuit, circonférence d'un lieu ou d'un corps. Ca c’est mieux. Donc, le tour de France est le circuit qui suit les traces de la France. Et donc, logiquement, ce tour de France part de Bretagne pour arriver… à Paris en passant par l’Allemagne. Oui, les organisateurs du Tour de France n’ont pas été longtemps à l’école, il faut les comprendre.

 

On va donc avoir le plaisir, cette année, de voir un type qui a vaincu la maladie. Et pour l’avoir vaincue, il l’a vaincue. Lance Armstrong était un coureur tout ce qu’il y avait de plus moyen, lorsqu’un cancer des testicules le frappe de plein fouet (oui, j’aime bien cette expression aussi). Il se fait opérer, revient deux ans plus tard, enchaîne 6 victoires sur le tour de France, et en veut une septième.

Alors moi faut qu’on m’explique. Parce que des gens qui ont eu un cancer, j’en n’ai pas vu des milliers dans ma vie, mais j’en ai vu quelques uns. Mais pas un qui soit assez en forme pour reprendre une activité sportive intense juste après. Et à moins que les couilles d’Armstrong aient pesé 25 kilo chacune, je vois un peu mal comment il peut gagner en ne buvant que du thé à la mente et au sucre et en ne suçant que des vitamines…

 

Mais on va encore dire que je suis de mauvaise foi, puisque les coureurs ont tous été soumis à des tests antidopage avant le départ et que pas un n’a été trouvé chargé… En fait, le dopage, c’est un peu comme les systèmes d’alarme : celui qui le conçoit a toujours une longueur d’avance sur celui qui essaie de le casser (le système). Et voir des types rouler à 55 kilomètres heure sur 20 bornes, ça n’étonne ni les commentateurs sportifs de France 2, ni ceux de Eurosport. En même temps, Eurosport, c’est dommage, ils avaient choisi un spécialiste en matière de système d’alarme : Richard Virenque. Et entendre ce type commenter les performances de ses anciens copains, tout en sachant pertinemment qu’ils sont plus chargés qu’une voiture algérienne sur la route des vacances, ça me troue un peu le cul. D’autant plus que les rares coureurs qui ont eu le courage de dénoncer ce système sont mis à l’index et discrédités.

 

Mais à partir du moment où on admet qu’on regarde des types plus drogués que Axelle Red, plus cons que Van Damme et plus membrés que Rocco Siffredi, on peut passer un bon moment… Enfin, on peut passer un moment… Enfin, on peut passer…

 

Matthieu

Publié dans la télé

Commenter cet article

Matthieu 25/07/2005 06:44

Epictete > Oui, tout à fait, nous on ne peut pas. Il s'agit quand même d'un sportif, mais un sportif médiocre (avant son cancer). Alors je sais pas à quoi ils l'ont chargé entre temps pour qu'il devienne une bête à concours...

Epictete 24/07/2005 20:32

Je suis d'accord avec toi, mais le cas Armstrong est un peu plus délicat. J'ai vu une émission un jour sur lui. Ils ont interrogé le médecin qui l'a soigné. Armstrong lui demande combien de chances il a de s'en sortir. L'autre lui répond une sur deux. Alors qu'il avoue devant la caméra qu'il ne lui donnait pas une chance sur dix. Moi ça m'a laissé rêveur.
En plus, sans vouloir trop les défendre( je parle des coureurs) toi ou moi même chargés jusqu'aux narines, on fait pas une étape.

cossaw 05/07/2005 08:39

Cancer des testicules : cause la plus courantes pour que ça arrive à un jeune homme : les anabolisants et surtout une surdose d'hormone (type testostérone)... autant je veux bien comprendre qu'il prenne des trucs genre créatine pour augmenter la masse musculaires, autant sacrifier ses couilles pour un sport, non, franchement, je comprends pas...

laurent 03/07/2005 17:41

Ah toi aussi tu ne crois pas au cas lance armstrong...J'étais passionné par le cyclisme adolescent,je faisais des compét.minimes et cadets,aujourd'hui je suis presque content de ne plus en faire.Le sport est pourri,les drogues sont toujours là puisque les moyennes augmentent sans cesse,années aprés années.Ils disent que aucun coureur s'est fait contrôler positif mais il oubli de dire que beaucoup de coureur font pisser un copain qui n'est pas du tout cycliste,ce qui fait qui rentre tranquillement et discrétement dans la salle contrôle et il mette l'urine du copain dans le flacon et le tour est jouer.Je sais pas s'ils sont enfin arriver au contôle sanguin mais peut être qu'il le faudrait,oh les directeurs sportifs trouveraient trés vite la solution.

Eric Le Vert 03/07/2005 15:49

Tout le monde le sait , les coureurs ne prennent que des vitamines voyons !!
Moi un truc que j'admire , c'est quand ils pissent en roulant (oui , on dit uriner mais là j'ai pas envie de faire dans la dentelle) , ben ça , chapeau .
J'ai essayé une fois pour rire (faire pipi en roulant , pas le Tour de France) , et je me suis vautré .
En tout cas j'aurais au moins appris un truc aujourd'hui :
Axelle Red est dans le peloton .