« Souvent, les favoris ne gagnent pas toujours »…

Publié le par Matthieu C.

C’est la déclaration fracassante du prince Albert de Monaco, membre du CIO, alors qu’un journaliste de France Info lui demandait pourquoi Paris, qui était favorite, avait perdu le droit d’organiser les jeux olympiques en 2012 au profit de Londres.

Albert veut, paraît-il, gouverner à l’américaine. A mon avis, il ferait mieux de commencer à parler à la française…

Enfin, tout ça pour dire que Paris n’organisera pas les JO en 2012. Et putain, qu’est-ce que je suis content !

 

Les jeux olympiques, c’est cette énorme parade d’athlètes, qui coûte la peau du cul (et encore, plusieurs peaux et plusieurs culs) à organiser, à sécuriser, à construire. Evidemment, un groupement d’entrepreneurs a participé financièrement à la composition du dossier de candidature. Ce groupe, c’est le Club Entreprises de Paris 2012, où figurent, notamment, Lagardère, Bouygues… bref, des entreprises qui auraient eu beaucoup à gagner si Paris l’avait emporté. Parce que étonnement, Bouygues aurait remporté les marchés de constructions. On sait Chirac excellent dans l’art, devenu assez simple, de truquer un marché public.

Luc Besson a réalisé un film de 30 minutes qui a été diffusé aux membres du CIO hier matin. Le film a coûté 6.000.000 euros.

En septembre 2004, le conseil Régional d’Ile de France avait débloqué 1.100.000 euros pour faire aimer les jeux aux franciliens.

Et je ne parle pas des budgets réception, visite des sites, sans parler des palissades érigées pour masquer les pauvres se trouvant sur le chemin du comité olympique…

Le prix du film de Luc Besson, ça correspond à environ 420 ans de SMIC. Mais comme ça veut pas dire grand-chose, on peut dire aussi que ça correspond aux salaires versés par une entreprise à 10 smicards pendant 40 ans… Pour un film…

 

Le plus drôle, ce sont les réactions :

Pour Christine Aron, « c’est dégueulasse ». Ben oui, Paris était la seule ville à avoir bossé son projet, les autres sont venus avec une maquette en carton découpée dans Mickey Parade, faut comprendre sa réaction à Christine. Elle ferait mieux de les gagner les JO plutôt que d’ouvrir sa gueule sur des questions qui la dépassent.

Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme (FFA), « c’est quand même dramatique, c'est comme si c'était aujourd'hui un jour de deuil pour la France »… Connard, tu sais ce que c’est un deuil ?

Beaucoup, dont Huchon et Delanoë, ont déclaré que l’équipe anglaise avait manqué de Fair Play. Parce que se pavaner partout avant la proclamation des résultats en étant sûr de sa victoire ça manque pas de fair play peut-être ?

 

C’est marrant qu’on nous emmerde avec le slogan imbécile « l’important c’est de participer » pendant les jeux, alors qu’on nous a bassiné avec la victoire de Paris… Et juste pour ça, je suis content que les jeux n’aient pas lieu à Paris. Comme ça, en 2012, on sera un peu plus peinards, niveau publicité, que pendant la coupe du monde de foot.

 

Matthieu

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Matthieu 14/08/2005 08:13

gopher > Merci pour cette analyse pertinente sur la jeunesse dans les banlieues et l'Ethiopie... Je vous ferez signe le jour où, sur ce blog, on organisera un débat philosophique sur le sens du nombre 51 dans la marque de pastis du même nom...

gopher 14/08/2005 02:21

salut les aigris pour qui le sport ne représente rien mais c' est vrai on a pas tous la chance d' être des philosophes comme vous.Sachez que depuis la nuit des temps la seule chose qui raproche les peuples c' est le SPORT .Si pour vous JO rime avec pognon vous n' avez rien compris et c' est bien triste, un athlète éthiopien se moque complètement de savoir quel entreprise à investit le plus, de combien est le contrat de coca cola ...la seule chance pour cet éthiopien de devenir un homme qui vit convenablent dans un des plus pauvre pays de la planete c' est le sport et les JO.Ce qui empèche des jeunes de banlieue de sombrer dans la délinquance c' est le plus souvent le sport, dans le sport on s' en fiche pas mal de savoir si tu viens d' un milieu aisé ou défavorisé.Pour beaucoup de jeunes les jeux en 2012 représentait un but, une motivation...mais ça, ça vous dépasse, pour vous gens terre à terre ce qui coûte de l' argent fautoublier ...
P.S : en ce qui concerne Bernard Amsalem ne jugez pas sans connaître, cet je le connais pas mal il a été maire de ma ville (val de reuil) durant de nombreuses années, si aujourd' hui val de reuil est une ville très sportive(plus de 50 clubs) c' est grace à lui donc pour cela merci Monsieur Amsalem

chadok 08/07/2005 00:46

le plus important est en effet d'avoir eu ITER. Ca, ca aurait mérité une grande fête populaire.

Pis le channel ca sert à quoi?? à pouvoir aller voir la compèt de saut en hauteur à ski sur gazon en prenant 2jours de congés si on est fan sans se taper le bruit et l'odeur des coureurs de 100m...

Pis en 2012 on aura tous 7ans de plus...calculez, moi ca fait 27ans...et donc on aura tous des problèmes plus graves à régler que le nombre de médailles d'or en escrime..(7ans de malheurs, c'est connu)(si si, yen a qui n'en dorme plus la nuit si la french team se ramasse au fleuret)

Matthieu 07/07/2005 18:26

Sénio > Tiens, le calcul du nombres d'employés payés par Bouygues jusqu'en 2012, ça aurait pu avoir de la gueule.

David > C'est vrai que ITER, ça va être quelque chose aussi.

Eric M > Ben non j'habite pas Paris. Mais ça m'emmerdait quand même les jeux.

The Avenger > Oui ?

The Avenger 07/07/2005 15:08

Poujadisme, insultes et ignorance crasse. Effectivement ça permet de donner des leçons... Un caractère bien français.