Le gitan, le gitan que tu ne connais pas

Publié le par Matthieu C.

Je ne sais pas si vous vous souvenez de ce jeu présenté en France par Philippe Risoli dans les années 80, Jéopardy. Le concept était simple : sur un écran, une réponse s’affichait, il fallait trouver la question.

 

Ce jeu a hélas disparu, mais heureusement, un homme, seul contre tous, a décidé de le réhabiliter, à travers une chanson.

Et oui, Raphaël, dans sa chanson « caravane » (celle dont le clip représente un toit, avec une fille qui se murge la gueule et une caméra qui tourne autour de Raphaël et de cette fille, sur des rails rendues encore plus visibles par la fausse neige) nous donne les réponses, à nous de trouver les questions. Alors jouons…

 

parce que j'en ai les larmes aux yeux
que nos mains ne tiennent plus ensemble
que moi aussi je tremble un peu
parce que je ne vais plus attendre
Les larmes aux yeux, des tremblements, la sensations de ne plus pouvoir attendre…La question est  ici évidente : « Comment sais-tu que tu as une gastro ? »… La paragraphe prend ici tout son sens (et la chanson aussi)… En même temps, écrire une chanson sur une gastro, quelle audace quand même. Et nous allons découvrir, par la suite, la cause de cette gastro.


parce qu'on va reprendre la route
Pourquoi as-tu pris 12 cocculine ?
parce que nous sommes proches de la nuit
Pourquoi as-tu pris 14 xanax ?
parce que ce monde a le vertige
Et pourquoi as-tu pris 16 lexomil ?
est-ce qu'on sera un jour punis
D’avoir pris tant de médoc, oui. La preuve ? La première strophe


parce que je rampe comme un enfant
« Comment sais-tu que tu es en train de faire une overdose médicamenteuse ? »
parce que je n'ai plus de chemise
Pourquoi veux-tu chanter le répertoire de Rika Zaraï ?
et c'est le bon dieu qui nous fait
et c'est le bon dieu qui nous brise

parce que rien ne peut arriver
puisqu'il faut qu'il y ait une justice
je suis né dans cette caravane
mais nous partons allez viens

parce que ma peau est la seule que j'ai

Pourquoi tu ne veux pas ressembler à Mickaël Jackson ?
que bientôt mes os seront dans le vent
je suis né dans cette caravane
mais nous partons allez viens

 

Et oui, encore un garçon qui n’abuse pas assez de substances illicites… On en voit ici les effets, à travers cette terrible chanson.

 

Matthieu

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Denis 13/09/2005 09:22

Quelqu'un sait si Raphaël a un quelconque raport avec les gitans ?

Matthieu 09/08/2005 22:23

Ben Sénio, les garçons mignons me plaisent aussi !!! Et puis, j'ai pas dit que j'aimais pas Raphael !

Sénio 09/08/2005 20:32

ce clip pourrait aussi évoquer un punk en hiver, un junk en manque, un alcoolique en sevrage ...
T'aimes pas Rapahel ? normal, il ne plait qu'aux filles ! il est mignon :p

Matthieu 09/08/2005 17:23

Tant Bourrin > Oui ça doit être ça !!!

Tant-Bourrin 09/08/2005 07:52

J'ai mis 5 minutes à comprendre le pourquoi du titre de ton billet. Chuis pas bien réveillé, moi ! :~)))

Mais soyons indulgent avec Raphaël (Le Moidonc de son nom de famille) : il est peut-être tombé sur un mauvais lot de Lexomil (http://fr.news.yahoo.com/050808/5/4j6lp.html)