La solitude (seconde partie)

Publié le par Matthieu C.

Le début est ici

 

Anny partie, je suis resté seul avec la grosse Négresse. Je lui ai demandé d’arrêter de me casser les couilles avec son ménage, de me laisser pioncer, en plus, j’avais envie de vomir, merde !

Je suis allé vomir aux chiottes (l’ivresse passée, je sais me tenir devant les dames, fussent-elles des femmes de couleur obèses). C’est en revenant que je me suis aperçu que j’étais en caleçon devant elle, et que faute de bouton, mon caleçon baillait sur mon engin.

Je me suis rassis, j’ai demandé à la mamma de s’asseoir, elle l’a fait, puis je lui ai demandé de me raconter pour quelles putains de mauvaises raisons elle se trouvait ici à faire les chambres avec un type qui disait pas un foutu mot de la sainte journée à l’entrée.

 

Elle m’a raconté qu’elle était africaine, somalienne ou une connerie comme ça. Elle avait débarqué directement ici, à Saint Louis. J’ai pas trop voulu demander des détails parce que elle s’était assise et que j’avais une vue plongeante sur ces loches. Elle avait des loches parmi les plus beaux qu’il m’ait été donné de voir depuis ma naissance.

Quand j’ai repris le court de l’histoire (après la pause nibards), elle m’a raconté qu’une bonne femme blanche lui avait dit qu’elle était pas mal et qu’elle pourrait travailler pour elle si elle voulait. Le gîte et le couvert contre le tapin. Lily – parce que ma grosse noire s’appelait Lily – a pas trouvé l’échange mauvais et elle a dit oui en attendant mieux. Elle savait pas trop ce que ce serait mieux, mais en attendant elle avait un toit et de la bouffe mieux que si elle avait été obligée de bosser comme une conne.

 

En plus, elle s’est rapidement faite une jolie réputation Lily, parce que elle avait une particularité : elle avait le con très étroit. Elle arrivait à faire jouir les mecs plus vite et plus fort que n’importe quelle autre pute. Elle a amassé un joli magot comme ça. A 15 dollars la passe, tu m’étonnes. Mais c’est pas une vie de baiser pour du fric et de sucer des bites au kilomètre pour 5 dollars. Alors elle a décidé que le prochain mec sympa qui venait, elle se maquait avec.

 

Et c’est le type de l’accueil de l’hôtel, qui dit pas un mot, qui est venu se faire pomper pour 5 dollars. Et Lily, elle le trouvait sympa ce type, pas chiant et bien propre sur lui avec un slip pas taché de merde. Alors elle l’a choisi. Lui était d’accord bien sûr, et c’est comme ça qu’elle est devenue femme de chambre dans ce motel pourri de Saint Louis.

 

Mais Lily elle était plutôt portée sur le cul, et son bonhomme un peu moins. Elle m’a dit qu’elle était restée fidèle depuis qu’elle avait arrêté le tapin, mais que là, la chatte lui démangeait. J’ai pas voulu la contrarier, en plus je voulais tester sa chatte, savoir si elle était aussi étroite que ça après les années de tapin, et on a baisé. Je lui ai sucé les tétons, des gros tétons ronds d’un diamètre d’un demi-dollar, puis je l’ai enfilée… Putain, quelle chatte ! C’est vrai qu’elle était très étroite, étroite comme j’avais jamais connu…

 

Quand on a eu fini, Lily a repris son balais et sa serpillière, et moi je suis allé « chez Jojo le roi du hamburger », un bar qui se trouvait à côté du motel pour m’enfiler quelques bières. Au retour, je me suis arrêté à l’épicerie pour acheter une caisse de bouteilles de vin, et je suis rentré dans ma chambre pour boire.

 

Les jours qui ont suivi, Lily venait faire le ménage tous les jours dans la piaule. En fait, le ménage était pas trop compliqué, vu que je faisais gaffe de gerber dans les chiottes, et on avait du temps pour baiser…

 

[à suivre…]

 

Matthieu

 

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Eric_M 28/08/2005 23:02

Epictete, tu plaisantes n'est-ce pas ? Il n'y a aucune allusion perfide, j'adore que Matthieu me fasse découvrir des terres inconnues ...

Matthieu 27/08/2005 22:59

Nat de Charleville > Yael, je t'ai reconnu !!! De toutes façons, y'avait que toi pour faire cette blague !

Yaelz 27/08/2005 22:00

J'ai connu Matthieu avant toi, alors, hein!

Nat de Charleville 27/08/2005 21:53

Une noire! C'est d'un obscene!

Matthieu 27/08/2005 20:01

La réponse demain !