Les dessous de Roger (43)

Publié le par Matthieu C.

Bonjour les amis ! Vous allez bien ? Moi oui, je suis en pleine forme après mes vacances ! C’était bien les amis, on s’est bien éclaté avec la grosse ! En plus c’est elle qui a payé, et j’ai pu baiser une moins grosse (mais ça, elle l’a pas su les amis !). C’était vraiment bien !

Pendant ce temps, les gosses étaient pas avec moi en plus (ben le grand travaille, et le gosse était chez ses cousins, ça m’a reposé).

Bon, je vais vous raconter mes vacances.

 

Ben avec la grosse, on a pas été au camping. Faut pas déconner non plus, elle a de l’argent Geneviève. Elle est grosse et elle bouffe comme quatre, mais elle a de l’argent. Un héritage de son mari à ce que j’ai compris, mais vous voyez les amis, ses histoires ça m’intéresse pas trop. Donc, on a été dans un village de vacances. Mais pas au club mediterrannée, hein les amis, non, dans un truc sympa, sur la Côte d’Azur. Dans le Var très exactement. Puis c’est bien ce genre d’endroits, parce que y’a pas de nègres ou de bicots (ben oui, c’est trop cher pour eux, parce que même avec tout l’argent que les gauchistes leurs donnent, ils peuvent pas partir en vacances, puis avec tous leurs gosses et tout). Et on rencontre que des gens bien. On s’est bien amusé, avec Francis, un type qui habitait pas loin, et qui venait toutes les années ici ! Depuis 30 ans, et c’est ici qu’il a fait son gosse avec sa femme (celle que j’ai baiser, je vous raconterais). Pendant 10 ans, ils pouvaient pas avoir de gosses, ils sont venus pour la première fois dans le club de vacances et paf… La Claudine elle tombe enceinte… Le miracle du club il disait Francis !!!

 

Et une fois, Francis il était malade, et Geneviève était partie faire une excursion à la con à Toulon (je sais même pas ce qu’elle a visité, et vous savez quoi les amis ? je m’en fout), et je discutais avec Claudine. Elle me raconte que des fois Francis il est pas drôle et tout, et moi je dis que je comprends, que c’est pas drôle de pas être drôle quand on a une femme aussi bien qu’elle (que Claudine quoi, bon elle est un peu vieille, mais j’avais envie de baiser une pas grosse), et que moi si j’avais ça je m’en occuperais. Vous voyez les amis, je sais parler aux femmes moi hein ! C’est pas pour rien qu’au régiment on m’appelait l’emballeur ! Elles tombent toutes comme des mouches. Alors on a baisé avec Claudine quoi. Puis on s’est promis de se revoir l’année prochaine. Bon, faut que je sois encore avec la Geneviève moi, parce que sinon j’aurais jamais les moyens de retourner dans ce truc. J’y ai donné mon numéro de téléphone, comme ça elle peut m’appeler si elle veut (et j’y ai surtout pas demandé le sien, parce que je veux pas l’appeler, ça coûte cher le téléphone, surtout pour juste se rappeler d’une baise qu’est passée).

 

Enfin voilà les amis, c’était un petit morceau de mes vacances. Je vous raconterais la suite la semaine prochaine !


Bonne semaine les amis, et je suis content de vous revoir !

 

Roger

Publié dans Les dessous de Roger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Epictete 24/08/2005 20:57

Y a de la censure dans l'air!

Sénio 24/08/2005 20:17

Comment ça ..." ils peuvent pas partir en vacances " ??
Vu le silence inhabituel chez les voisins (tiens, bizare, les enfants n'hurlent plus !!), je peux t'assurer qu'ils partent au moins 2 mois au pays, avec les petits et dans leur grande maison, les nantis ! :p

ps: t'as pas eu des bleus avec la moins grosse ?

Jid 24/08/2005 19:03

trop bon le coup du miracle au camping!

Roger 24/08/2005 18:25

De toute façon, comme il dit Coluche (et Jean Jean aussi), les pédés, ils se reproduisent pas et ils sont de plus en plus nombreux.
Qu'ils peuvent se marier, je trouve déjà ça dégueulasse, mais qu'ils élèvent des enfants, ça me fait vomir. Moi les pédés, je serais pour qu'on les foute dans des camps où qu'on les obligerait à coucher avec des femmes. Et après les pédés, c'est plus des pédés, ils sont guéris !
Tempete : comment ça mon HLM ? Mais j'ai une baraque que je paie mooi, je vis pas avec des crouilles et des nègres dans un HLM... Et si tu crois que j'ai regardé ce qu'il a écrit matthieu, tu te fous le doigt dans l'oeil hein, parce que moi, c'est que du vécu !
Papadoc : non mais oh ? tu te crois où ? Si y'a un déchet ici c'est pas moi !

papadoc 24/08/2005 12:17

le pire dans tout cela,c'est que des déchets comme roger il en existe vraiment!