Souvenir d'un homme à tout faire dans une station service

Publié le par Matthieu C.

Après les pompes funèbres, j’ai travaillé dans une station service sur l’A7 (ESSO). Pas longtemps, j’ai démissionné rapidement. Faut dire que le patron était légèrement… complètement malade. Je faisais les week-end, et je m’occupais de servir les cafés (oui, y’avais une machine à café), les autres boissons, de faire les sandwichs, l’approvisionnement en marchandises diverses (liquide de refroidissement, sandwich sous vide…) et de nettoyer par terre.

Comme je vous le disais, je faisais les sandwichs frais (avec mes petites mains), et je faisais réchauffer les trucs chaud dans un four qui marchait comme il pouvait. C’était bien sûr la fin du mois de juin, et, bien sûr, la climatisation était en panne. Bref…

Quand j’avais le temps, j’allais nettoyer les toilettes à grandes eaux. Oui, ça, j’en suis fier, je suis sûr que j’avais les toilettes les plus propres de toutes les stations services qui se trouvent sur des aires de repos dans toute la région. Bon, heureusement que je lavais à l’eau de javel, parce que comme le patron voulait pas trop que je perde de temps à me laver les mains, quand il fallait passer des toilettes aux sandwichs, au moins, j’avais les mains javellisées.

A ce sujet, je voudrais vous parler du car de portugaises. La fille qui était avec moi, Christelle, m’avait dit que les portugaises étaient particulièrement sales lorsqu’elles allaient aux toilettes. Je pensais que c’était un cliché raciste, et ben pas du tout. Des toilettes après 50 portugaises glapissantes, c’est… à voir. J’avais jamais vu ça. En plus, je sais pas quelle race de portugaises c’était, mais elles perdaient leurs poils ! Je suis sûr qu’on aurait pu faire une perruque à la Polnareff avec tous les poils que j’ai trouvé ce jour là. Donc, j’y suis allé avec double dose de javel, avant de vite revenir préparer 4 sandwichs au saucisson pour une famille qui passait par là.

Comme pas mal de gens demandaient des verres d’eau sans rien consommer d’autre, le patron a eu l’idée de les faire payer. 50 centimes. Qu’il fallait que j’exige absolument. Un jour, des gens ont râlé, je les ai renvoyé vers le patron, qui est venu me voir accompagné de ces personnes, en me disant que je n’avais rien compris, et que c’était pas du tout ce qu’il m’avait dit.

Un jour, il a eu l’idée de me doter d’une caisse toute électronique et toute géniale, parce que la petite boîte en fer n’était pas pratique. Sauf qu’il avait oublié de me donner le mode d’emploi, et qu’un pauvre type s’est retrouvé avec un pack de bière à 1813 francs.

Le patron avait un fils, qui avait une copine, qui travaillait dans la station service. Une pauvre conne qui se prenait pour ce qu’elle n’était pas. Un jour, elle est arrivée complètement bourrée, et elle s’est mise à jeter les clients (c’était le lendemain du jour au cours duquel elle m’avait annoncé : « j’ai du retard », et elle ne parlait pas de l’heure). Ce jour là, je suis parti pile à l’heure parce que je voulais pas que cette histoire me retombe dessus. C’est là que le patron m’a appelé chez moi, pour me demander pourquoi j’étais parti. Comme la semaine d’avant, il m’avait reproché d’être resté une heure de plus (sur mon temps, j’étais pas payé pour cette heure, c’était juste pour aider Christelle), je lui ai dit que je démissionnais.

Comme le lendemain je savais que je devais attaquer ailleurs, je suis parti sans regret.

Matthieu

Publié dans Souvenirs d'un...

Commenter cet article

Matthieu 25/01/2005 17:07

Tdad > Ah ben non, pas astronaute, je suis déjà malade en voiture.

Dr Devo > Merci! je viens voir chez toi comment c'est

Yael > Ben j'ai quitté pour un boulot encore plus passionant après.

Palimpseste > En fait, de ces boulots, j'en garde un souvenir amusé, parce que de toute façon, je savais que je ne resterai pas.

Palimpseste 25/01/2005 16:12

Et bien on peut dire que tu en as fait des boulots divers et variés ! Très intéressant en tout cas, j'aime bien tes anecdotes sur ces expériences... Elles ne rendent pas les humains foncièrement plus sympathiques, mais elles ont un petit côté "Balzac" qui me plaît ! :-)

yaelz 25/01/2005 13:13

Matthieu, qu'est-ce qui t'a pris de demissioner?
On ne trouve pas tous les jours des boulots aussi passionnants, c'est moi qui te le dis!

Dr DEVO 25/01/2005 08:20

Decidement, c'est tres bien et on poste a peu pres à la même cadence... C'est décidé je te mets dans mes liens.
Viens faire un tour sur mon site et dis moi ce que t'en penses. Ton avais m'intéresse!
 
Dr Devo

Tdad 25/01/2005 00:51

et astronaute, t'as fait astronaute?