La capote du pape

Publié le par Matthieu C.

C'est dingue ce que ce type peut me les briser menu-menu. Parce que non content d'être le chef d'un royaume richissime qui se permet de donner des leçons à ceux qui meurent de faim, il intervient dans les débats de sociétés, comme s'il avait une quelconque légitimité.

En fait, le pape n'est que le souverain d'un minuscule micro-état (et quand on sait qu'un micro-état, c'est déjà pas bien grand, je vous laisse imaginer ce qu'est un minuscule micro-état). En temps que tel, il dispose de droits et d'obligations. Parmi les obligations, figure celle de non-ingérence. C'est à dire qu'un chef d'Etat ne doit pas dire à un autre chef d'Etat: "ohé, Ducon, c'est n'importe quoi ce que tu fais, fais plutôt comme moi je le pense et ça ira mieux". Ce truc n'est pas possible, il est interdit de s'ingérer dans les affaires internes des autres Etats.

Le Pape, dans sa bulle (qu'on appelle d'ailleurs la bulle papale), ne se rend pas compte qu'il n'attire plus personne, que les gens désertent les églises parce qu'ils y sont jugés et traités comme des sous-merdes soumises au bon vouloir d'un dieu vengeur, intransigeant et mesquin (oui, parce que un dieu qui punit des noirs,en leur donnant le SIDA, parce qu'ils ont couché hors-mariage, j'appelle ça de la mesquinerie). Donc, le pape continue dans son combat contre le préservatif.

 

MAIS IL NE SE REND PAS COMPTE QU'IL EST TOUT SEUL CE CON? Parce que même les évêques en Espagne ont parlé du préservatif en bien. Et les curés de campagne en Afrique (dans je ne sais plus quel pays, je crois que le reportage était diffusé surFrance 3) n'hésitent pas à distribuer des préservatifs aux populations locales. Je n'ai, de plus, pas le souvenir d'un quelconque don du Vatican en faveur de l'Asie du Sud est (par contre, les collectes dans les églises ont été légions). Donc, le pape ne s'occupe pas des pauvres, pas des gens qui meurent de faim, pas des gens qui souffrent, non, le pape s'occupe de cul. C'est plus la bible qu'il faut lire dans les églises, c'est Penthouse ! Mais qu'on en parle de cul dans les églises ! Que les prêtres se lâchent et se secouent le gland !

Parce que le sexe, c'est le moteur de l'église. Faut plus parler de l'amour de Jésus, faut parler de son cul ! Allons-y ! Je me souviens d'une émission (diffusée le 5juin sur France 3 en deuxième partie de soirée me semble-t-il), où des religieuses parlaient des viols qu'elles avaient subi de la part de prêtres. Certaines avaient, à cette occasion, contracté le virus du SIDA. La hiérarchie était au courant, mais les bonnes sœurs (qui n'ont jamais mieux portées leur nom) ne devaient pas parler, parce que c'était mal.

 


Oui, le pape,vieux croûlant criminel contre l'humanité (encourager la propagation du virus du SIDA dans un coin du monde où il est très écouté), trouve mal d'utiliser le préservatif ou de raconter les horreurs subies par des religieuses, mais il trouve tout à fait normal qu'un prêtre force une religieuse à coucher avec lui, ou que des prêtres laissent traîner leurs mains (voir plus) dans les culottes des enfant?

 

Non, franchement, je sais que j'avais déjà fait une note à ce sujet, mais le rappel à l'ordre des catholiques d'Espagne m'a mis un peu en colère.

Et en fait, dans les églises, on ment: dieu ne regarde pas au cœur, il regarde au bout du gland s'il y a un sachet plastique ou pas.

 

Matthieu

Publié dans critiquons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sarbiel 16/02/2006 12:24

C génial ton truc!!!bon on pensait trouvé des choses pour nos TPE...mais....loool....

Matthieu C. 16/02/2006 17:37

Ben quelle idée de venir faire ses TPE sur mon blog ? Y'a pas des trucs plus sérieux ?

Sénio 28/01/2005 15:43

pfff! le Pape est là pour rappeler les trucs de base, la "loi" et non son avis perso ! et ce qu'il nous dit de façon explicite c'est que tant qu'il y a de la Vie, faut avancer...
Le Dalaï Lama en exil va encore plus loin en parlant de "loi de cause à effet"
aux Hommes ensuite de vivre comme ils le souhaitent.

Palimpseste 28/01/2005 00:05

Ce qui me gêne, dans tout ça, c'est qu'on tente de nous faire croire que le pape a encore tout son esprit. Corporellement, il est au bout du bout, c'est assez inhumain de faire endurer ça à un vieillard. Alors il suffit d'imaginer tous les administrateurs et autres censeurs derrière, qui se réjouissent de tirer les ficelles en usant du nom et de la personne du Pape qui de nos jours n'est plus vraiment lui-même - il est sénile. Le Pape me paraît être avant tout un instrument de communication pour "recadrer" les valeurs morales. "Ils" ont tout intérêt à le maintenir le plus longtemps possible...

Matthieu 27/01/2005 20:55

Elisabeth > tiens, c'est vrai ça.
Yael > C'est dommage d'ailleurs.
Tdad > je n'ai pas poussé la recherche plus loin que 'pape + préservatif' dans google news. Mais je suis sûr que tu peux trouver pleins de choses dans google. Par contre, je saisis pas bien ce qu'on entend par "permissivité morale". Et pourquoi aujourd'hui? La vie de nos ancêtre ressemblait donc à "la vie des saints illustrée"?

Tdad 27/01/2005 20:31

Là je vois que des textes de journalistes qui interprètent des paroles, mais soit, même si il l'a dit... Je suis loin de partager tous les avis du pape, en matière de sexualité et d'autre chose d'ailleurs, peut être parce que je ne suis pas un saint, mais pour moi il est vrai que dans un contexte de "permissivité morale", tel qu'on le vit aujourd'hui, il est parfois bon de'avoir quelqu'un qui nous rappelle à l'ordre, quelqu'un de "vieux jeu", qui, même si on ne va pas l'écouter à 100%, va servir un peu de garde fou.