Les dessous de Roger (19)

Publié le par Matthieu C.

Bonjour les amis. Je vais pas très bien du tout, alors je vous met ici la lettre que je veux envoyer à Sylvette pour qu’elle revient. Je me suis fait aider par Bernadette, une copine de l’usine, qui est vachement sympa et intelligente et tout. Dommage qu’elle soit grosse. Vous me direz si la lettre elle est bien pour Sylvette, hein les amis ?

Sylvette ;

Sylvette c’est moi, je sais, il ya des soirs comme ça, où tout, s’écroule autour de vous, sans trop savoir pourquoi…

Quand on s’est connu, un long chemin d’amour s’ouvrait à nous. On était jeunes, on était fous. Très vite, nous avions décidé de fonder ensemble un foyer. On a habité ensemble, tu te rappelles, chez tes parents, à Saint Péray. Même que ton père m’aimait pas bien, à cause que j’avais bu trop de whisky le soir où tu m’as présenté, mais j’étais timide et je t’aimais, c’est pour ça que j’ai repris 5 fois de l’apéro.

Ma Sylvette, rappelle-toi nos premières vacances ensemble, quand on est parti avec la caravane de tes parents en camping à la Coucourde. Tu te rappelles comme c’était bien ? Comme on s’amusait tous les deux ? Et ce type qui râlait tout le temps dans lecamping, qu’à la fin on s’en était fait un copain, tu sais, Maurice Garcia, qui nous parlait tout le temps de son pays ?

Et après, notre mariage, tu t’ensouviens dis-moi ? Que t’avais voulu quand même une robe blanche, mais que tout le monde savait que t’étais enceinte ! On a rigolé au mariage, même qu’on avait mis plein de musique de Johnny pour danser, parce que t’aimais bien ! Et tu te rappelle tata Paulette qui avait accroché sa robe à un coin de la table, qu’elle s’est retrouvée en gaine devant la pièce montée ? Tu t’en rappelles hein ?

Et puis la naissance de Juju, que j’étais là et que tu m’as dis en pleurant « c’est le plus beau jour de ma vie », comme dans les feuilletons à la télé ; Tu te rappelles des roses que je t’avais ammené ? Y’avait Jean-Jean avec moi, parce que Josy était dans la même chambre que toi ? Tu te souviens comme on a rigolé et qu’on est devenu copains après ?

Et après, tu te souviens quand tu es tombée enceinte de Geoffrey ? Même que on était sûr que ce serait une fille, et qu’on avait déjà décidé de l’appeler Angélique, comme dans ‘Angélique Marquise des Anges’, et qu’on a été surpris quand on a vu que c’était ungarçon, mais tu pleurait parce que l’accouchement avait été difficile ?

Et la maison, hein la maison, tu t’en souviens ma Sylvette ? Que quand ton père est mort, on a décidé de faire construire à Bourg de Péage, pour que je sois plus près de mon boulot, et que t’as trouvé ton boulot à la caisse juste après ? Hein, tu t’en souviens de la maison, qu’on avait pleins de problèmes avec ‘Immobilier 21’, parce que y’avait du retard ? Hein ma Sylvette, t’as pas pu oublier tout ça ?

Il t’as promis des voyages, l’autre, le vendeur de PQ, des voyages au soleil, au carnaval, il t’as emmené voir les étoiles et t’as expliqué la grande ourse, mais moi je voulais que notre vie soit une grande ourse à elle toute seule. Je voulais que ce soit une fête tous les jours, que y’ai tout le temps carnaval chez nous. Je voulais te construire un domaine, où l’amour serait roi, où l’amour serait loi, où tu serais été reine.

Ne me quitte pas ma Sylvette (en tout cas pas pour un vendeur de PQ de 25 ans),

Ton Roger

Publié dans Les dessous de Roger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roger 12/02/2005 14:02

Ma Sylvette, tu lis le blog? Reviens ma femme, tu verras, ce sera bien, ce sera chouette...

sylvette 12/02/2005 12:40

un vendeur de papier Q ca vaut tous les roger du monde

yaelz 10/02/2005 01:07

Franchement je mise pas 100 balles sur son retour, Roger. Mais ca vaut le coup d'essayer quand meme, sait-on jamais.

zig 09/02/2005 22:57

rho!! c rien émouvant tou ça... franchment, j'espère ke ça va marcher paske tu pourras pas trouver une lettre plus belle!;-)

Roger 09/02/2005 18:59

TARLAVANION: comment ça?