La frontière (deuxième partie)

Publié le par Matthieu C.

Elle se réveilla quelques minutes plus tard, ou peut-être quelques heures, à moins que ce ne soient quelques jours. Elle n’avait aucune notion du temps. Et avec cette fatigue qui la poussait à se rendormir tout de suite, cette drogue qui semblait ne jamais devoir cesser de faire effet, et ses bras toujours aussi douloureux…

Mais putain, qu’est-ce qu’elle foutait là ?

Il fallait faire le point. Et surtout, ne pas se rendormir avant d’avoir tiré les choses au clair.

Ce dont elle se souvenait d’abord : elle s’appelait Mauricia Augustine Henriette Pertuisane. Elle était née le 29 février 1972 à… Où était-elle née d’abord ? Mon dieu, cette fatigue… Elle voulait tellement dormir… Non, elle devait faire un effort encore.

Elle était née… Ah oui ! elle était née à Perpignan, et avait grandi à Lyon. Bon, ces détails n’étaient pas d’une importance capitale, mais elle espérait que ce n’était que le début, et que les circonstances de sa captivité allaient enfin être mise à jour.

 

Son visage la faisait souffrir, comme si elle avait été égratignée de partout… Peut-être son agresseur l’avait-il lézardée avec un couteau, ou un cutter… Elle sentait qu’elle avait les traits tirés, puis elle se sentait sale…

Oh merde, elle n’allait quand même pas avoir ses règles maintenant !!! Pas sur ce putain de lit ! Pas attachée dans un endroit dont elle ignorait tout ! Elle cria, ou essaya de crier, mais en vain. Personne n’entra… Mais ils étaient où ces putains de types qui l’avaient enlevée ?

Il fallait qu’elle se calme, qu’elle se concentre pour ne pas succomber à la fatigue.

Donc, elle habitait maintenant à Paris, où elle était… Tiens, qu’est-ce qu’elle pouvait bien exercer comme profession ? Elle ferma les paupières et vit de grands bureaux, avec des personnes très bien habillées, et puis son chef, Roger Katzenklo… Elle était sa secrétaire ! Elle était secrétaire de direction dans une entreprise d’importation de textiles chinois ! Très bien, pensa-t-elle, les souvenirs reviennent.

 

Avait-elle été agressée et enlevée dans le RER ? Dans le métro ? Non, c’était absurde, elle prenait toujours sa voiture. En sortant de chez « Jojo le roi du jambon beurre » ? Non, c’était fermé depuis 1 semaine, Jojo était en vacances. Dans le parking alors ? Elle ne se sentait jamais rassurée dans ce grand parking en béton, quand il ne restait pas beaucoup de voitures les soirs où il fallait absolument faire des heures supplémentaires…

 

Elle se souvenait vaguement d’un voyage à l’étranger… Etait-elle à l’étranger ? Non, elle en était revenue. La drogue qu’on lui avait injectée, car ce n’était pas possible qu’elle soit dans son état normal, elle ne perdait pas la tête habituellement, continuait à faire son effet… Mais qu’est-ce qu’ils avaient bien pu lui donner ?

 

Elle se rappela aussi qu’elle avait un mari, très sympa, enfin, gentil, enfin, un mari quoi, un enfant né trois mois plus tôt, la prunelle de ses yeux, elle aurait donné sa vie pour lui… Agamemnon… Pourvu qu’il ne lui soit rien arrivé ! Pourvu qu’elle n’ai pas été enlevé dans l’appartement, que ça se soit passé à l’extérieur !

Agamemnon… Elle adorait ce prénom, et avait dû faire face aux réticences de son mari et ajouter un second prénom plus conventionnel, Sébastien.

Agamemnon Sébastien Pertuisane…
 

Evoquer son fils lui remonta le moral, et elle trouva le courage de crier avant de sombrer brutalement dans un nouveau sommeil profond… Elle ne vit donc pas deux hommes et une femme entrer dans sa chambre et s’approcher de son corps ligoté…

 
[à suivre…]
 

Publié dans Nouvelles

Commenter cet article

Matthieu 09/09/2005 17:41

Salomé > Ah ah !!!
Tarva > Oui, quel suspens hein !
Tant Bourrin > Mais c'est pas grave, c'est pas un jeu concours !!!
Epictete > Prévois d'énorme royalties
Saoul Fifre > Et c'est pas ça non plus !
Tempete > Effectivement, c'est mal barré cette histoire
Eric M > Sans lien avec la suite...

Eric_M 09/09/2005 11:04

toujours plus de supense ...
"une entreprise d’importation de textiles chinois" mdr !! je sais pas si ça a un rapport avec la suite mais ça me suffit :)

Tempete 09/09/2005 09:58

Oh lala, la pauvre, alors elle fetait son anniversaire qu'une fois tous les 4 ans! Deja elle avait pas de chance. A mon avis, c'est mal barre son histoire d'enlevement.

saoul-fifre 09/09/2005 08:44

Ha, j'ai une petite idée ! Mais je la dis pas pour pas foutre le suspense patiemment construit par Matthieu, par terre !
Et puis surtout, si c'est pas ça, je veux pas passer pour un con q:-)
Je sais, c'est dur...

Epictete 09/09/2005 08:44

Je suis en train de boucler le budget, je pense qu'on va en faire un film. Quel suspens!