Les abrutis au pouvoir

Publié le par Matthieu C.

Au palmarès des grands abrutis qui nous dirigent, on a en ce moment une excellente prestation de la famille Bush, qui ne sait plus quelles conneries raconter à l’occasion du passage de Katrina. Mais, à leur décharge, ils ont eu de glorieux prédécesseurs. Au moins deux en tout cas.

Alors le premier est français. Edme Patrice Maurice compte de Mac Mahon, Patrice de Mac Mahon pour les intimes, est né le 13 juillet 1808 en Saône et Loire et est décédé le 08 octobre 1893 dans le Loiret. Maréchal de France, il a été Président de la République du 24 mai 1873 au 30 janvier 1879. Morceaux choisis :

Alors qu’il passe en revue les élèves de Saint Cyr, on lui présente le premier élève noir (qui se trouve être également le major de la promotion, major appelé « nègre » à Saint Cyr). Mac Mahon s’arrête devant lui, et lui dit : « C’est vous le nègre ? très bien, continuez ».

Mac Mahon a aussi donné un avis quasi médical sur la fièvre typhoïde : « La fièvre typhoïde est une maladie terrible: ou on en meurt, ou on en reste idiot. J'en sais quelque chose: je l'ai eue. » CQFD…

Pour terminer, une citation qui a un lien avec Bush, et qui démontre encore une fois que ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule : alors que la ville de Toulouse avait été frappée par des inondations (en 1875), le Général Président s’y rend (pourquoi ? Pour faire la même chose que Bush, se montrer) et est tellement ahuri du spectacle qu’il ne trouve qu’une chose à dire : « Que d’eau, que d’eau »… (Comme quoi, Bush aurait pu être pire).

 

Le second candidat est allemand. Né le 31 janvier 1884 à Brackenheim, il meurt le 12 décembre 1963 à Stuttgart. Ce type, Theodeor Heuss,  docteur en économie (donc a priori pas la moitié d’un con), a été Président de la République Fédérale Allemande de 1949 à 1959. Et lui aussi a frappé fort.

Alors qu’il en visite au Liberia, il commence son discours par les mots suivants :

« Mesdames et Messieurs, chers nègres ».

 

Ca, à la limite, ça peut passer pour un restant de colonialisme primaire, avec l’image du bon nègre… Mais le plus beau reste à venir. Je reprécise que ce type était docteur en économie. En 1962, alors qu’il n’est plus Président, il se rend en visite à Madagascar. A sa descente de l’avion, il est accueilli par le président malgache et sa femme, qu’il s’empresse de saluer d’un « Monsieur le Président, Madame Antananarivo »…

 

Bon, mais revenons aux Bush, avec la déclaration de Barbara, la mère, qui parle des réfugiés de Louisiane :

"Ce que j'entends, et qui est un peu effrayant, c'est qu'ils veulent tous rester au Texas. Et beaucoup de gens dans le stade ici étaient vraiment des défavorisés de toutes manières, alors tout cela n'est pas si mal pour eux".

Le fils, George, n’a pas été en reste alors qu’il encourageait les rescapés à reconstruire leur maison. Pour les encourager, il a pris exemple sur le richissime sénateur républicain de Louisiane, Trent Lott :

« Sur les ruines de la maison de Trent Lott - il a perdu toute sa maison - il va y avoir une maison fantastique. J'ai hâte de venir m'asseoir sous le porche ».

 

Alors, où sera élu le prochain abruti ? A vos pronostics, réponse le siècle prochain !

 
 

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Sarkophage 20/09/2005 13:21

Moi je pense que sarko peut faire aussi bien que mac mahon et consorts !
Faut juste qu'il soit élu président !

Mais comme il faut mieux pas pour d'autres raison qu'on se le coltine 5 ans ... soutenez l'action de Sarkophage !

http://sarkostique.over-blog.com

Sarkophage

David vortex 14/09/2005 15:18

Sans compter :"Je suis pour l'égalité des sexes....;et je prendrai des mesures ....."

Eric Le Vert 14/09/2005 13:02

Il n'arrive pas à la cheville de " deubeul couillon Bush" , mais le grand Jacques de chez nous n'est pas mal non plus ...

Garg 13/09/2005 21:10

Dommage que Chevènement soit hors course, il aurait fait un Mac Mahon formidable.

invisibl 13/09/2005 20:01

Il n'a pourtant pas fini de te surprendre...;)