Lettre ouverte au Président français

Publié le par Matthieu C.

Cher monsieur le Président ;

 

Je vous prie de m’excuser cette familiarité, mais vous avez l’âge de ma grand-mère (elle aussi est née en 1932) et vous voir à la tête de la France, c’est un peu voir ma grand-mère Présidente. En plus, je suis sûr qu’elle ne s’en sortirait pas trop mal. En tous cas, elle ne pourrait pas être pire que certains Présidents, même en y mettant beaucoup de bonne volonté (et pourtant, dieu sait si ma grand-mère est capable de mettre beaucoup de bonne volonté dans les choses qu’elle entreprend).

 

Monsieur le Président, si je vous écris aujourd’hui, c’est que le peuple gronde. Quand je dis le peuple, je parle bien sûr des gens qui, en masse, ont voté pour vous, pas de la cour de flagorneurs qui vous entourent. Et si je me permets de vous écrire ça, c’est que, perdu dans les fastes de votre château (entretenu par le bon peuple de France), vous ne pouvez voir ce qui se passe dans votre royaume. Oui, je dis royaume, parce que au début, c’est vrai, vous avez été élu. Président, l’ambition de votre vie. Et puis vous avez cédé aux charmes de ce régime présidentiel, vous voyant monarque, décidant de tout, régnant comme un dictateur sur la presse, la radio, la télévision, toujours affublé de votre femme, qui se prend pour la reine Paula de Belgique. L’Elysée accrédite des journalistes obséquieux acquis à votre cause, et si l’un d’entre eux a l’audace de protester contre l’une de vos Royales Actions, vous lui retirez son accréditation.

 

Oui Sire, la France va vraiment mal. Et vous avez attendu suffisamment longtemps avant de parler, pour faire un discours plein de belles généralités mais risible si on regarde qui est au pouvoir depuis 10 ans. Vous découvrez qu’il y a autre chose que votre château, votre argent (enfin, celui des autres que vous avez pris), et vos courtisans. Ca fait quoi de voir qu’on vit dans une bulle et qu’il y a une autre réalité que la sienne ?

Votre Majesté, vous comptez probablement vous représenter en 2007. Soit vous êtes très con, votre majesté, soit amnésique… Lors de l’instauration du quinquennat, l’un des buts poursuivis n’était-il pas de rendre impossible un règne long comme celui de votre prédécesseur, le roi Mitterrand, qui avait régné 14 ans ? Et vous, qui, en 2007, aurez fait 12 ans, vous voulez en reprendre pour 5 ans ? Allons donc, mon bon roi, c’est terminé, il va falloir songer à partir vous savez…

 

Et puis, vous qui avez (mais tout comme vos prédécesseurs) contribué à détricoté la devise « liberté, égalité, fraternité », vous qui avez su prendre toutes libertés avec la justice, vous qui avez continuer d’abolir l’égalité, vous qui vous êtes fait élire en luttant contre la fraternité, que ressentez-vous maintenant ? La nouvelle devise semble maintenant être « La foi, l’espérance, la charité » (vertus théologales) avec Sa Majesté la Reine Bernadette qui vient demander de l’argent pour ses pauvres dans des émissions diffusées sur des chaînes publiques (la charité), votre nouveau Dauphin (puisque vous brûlez aujourd’hui ce que vous avez adoré hier) qui nous promettait de faire revenir la confiance en 100 jours (l’espérance), et la certitude qu’un jour, vous ne serez plus Monarque du royaume de France (la foi).

 

Alors, ce jour là, loin des fastes de votre vie de Président, vous retomberez dans une vie faites de convocations chez le juge, d’amis qui vous quittent, et de longues soirées d’hiver à regarder la star ac’ avec une vieille femme irascible et méchante à vos côtés.

 

Bien à vous,

 

Matthieu C.

Publié dans critiquons

Commenter cet article

23/11/2005 13:52

Tu joues les malins mais tu n'expliques pas grand chose dans ta lettre : pourquoi la France va mal ?
Et aussi quel président vois tu à la place de Chirac ?
Bref ta lettre ne nous avance pas beaucoup. Perso je n'ai pas aimé cette fausse politesse, à la limite hypocrite...

Matthieu C. 23/11/2005 17:19

Cette fausse politesse à la limite hypocrite était voulue. Quant aux causes, je ne les connais pas toutes, je ne suis pas sociologue, ni économiste, ni politicien. Les causes sont, je pense, à déterminer par des gens compétents. Et je ne le suis pas.
A la place de Chirac ? Personne. De toutes façons, on voit bien que le régime présidentiel actuel fout le camp... Alors lui ou un autre...

matthieu 22/11/2005 06:45

JID > Ben je sais pas trop, faudrait que je me surveille en fait !

ERIC M > Avec IE, ça marche pas ? Ben je vais essayer de mettre autre chose que ce lecteur flash alors.

ERIC LE VERT > Pareil. Tu es sous IE ?

Eric Le Vert 22/11/2005 01:29

Matthieu , coquinou va ! Tu sais bien que je n'aime QUE ma femme :-)
Par contre , idem que Eric M. (dont j'aime bien la voix mais ce sera pour un autre post.) je n'arrive pas à avoir l'audio .... Sniff !!

Eric_M 21/11/2005 21:47

pas d'audio pour celle-là? en tout cas, j'ai pas réussi à écouter es autres, dommage. Ca marche ou pas avec IE?

Jid 21/11/2005 21:47

Qu'est-ce que tu bouffes ces temps-ci pour être aussi remonté?