Mort d'un enculé

Publié le par Matthieu C.

Une femme va consulter son gynécologue. Celui-ci lui apprend qu’elle est enceinte.
- "Mais c’est impossible, je n’ai pratiqué que la sodomie ces 2 dernières années "
- " Et on ne vous a jamais dit d’où venaient les avocats pénalistes ? "

 

Tout ça pour dire qu’un pénaliste est mort, un type que tout le monde connaissait : Jean-Marc Varaut, qui était l’un des avocats de Maurice Papon lors dun procès au cours duquel il a été reconnu coupable de complicité de crime contre l’humanité. Ca va mieux en le disant.

Papon avait droit à un avocat, comme tout le monde. Mais Varaut a été le type qui a demandé la libération de Papon pour raisons de santé, qui l’a obtenue, ce qui a permis à Papon de sortir de prison debout, souriant et narquois.

 

Varaut était un type un peu de droite. Bon, je dis un peu, mais en fait, plus à droite, y’a plus grand monde. Il a défendu des généraux putschistes favorables à l’Algérie française (des amis de Mitterrand certainement) et était un fervent défenseur de Louis XVI (oui, Varaut était vraiment un homme de son temps) dont il avait été jusqu’à demander la canonisation. Il est des combats qui forcent le respect quand même… On pourrait presque parler de combat d’avant garde…En 1993, il siégeait au Comité d'Honneur pour la commémoration de la mort de Louis XVI.

La commémoration de la mort de Louis XVI… Et pourquoi pas le souvenir de l’herpès génital de Rika Zaraï ? (à ce sujet, si des lecteurs pouvaient confirmer ou infirmer cette thèse, je leur en serait reconnaissant).

 

Il avait, entre autres, écrit " Ma parole est à ceux qui la demandent "… Bien sûr, ce type n’avait que le souci de défendre la veuve et l’orphelin qui faisaient appel à lui. Un peu démago, quand on connaît les prix pratiqués par les avocats dont le nom est plus que connu.

Et puisqu’on parlait de collaborateurs acharnés, la sœur de Robert Brasillach, le rédacteur en chef de " Je suis partout ", fusillé en 45. Dommage que Varaut soit né en 1933, il n’avait que 12 ans en 45, et ne pouvait donc pas défendre Brasillach… S’il existe un paradis des connards, y’en a qui vont être bien là haut.

 

Varaut a soutenu une thèse de philo, pour laquelle il a reçu une mention " très honorable ". Et comme c’était la première fois de sa vie qu’il voyait, réunis dans la même phrase, les thermes " Jean Marc Varaut " et " honorable ", on comprend un peu mieux son émotion.

 

Pour finir, puisqu’on parle de défunts, c’était l’anniversaire de Souchon hier. Il a 60 ans. Et autant un mec d’une trentaine d’années qui chante " allo maman bobo " ça peut être émouvant, autant un papy de 60 ans qui chante la même chose, c’est pathétique.

Matthieu

Publié dans critiquons

Commenter cet article

Altrann 17/02/2006 14:08

Une éructation teintée d'ignardise qui n'a pas grand chose à voir avec la classe du type dont il est question...

Matthieu C. 17/02/2006 17:44

Et quelle classe !

Matthieu 18/07/2005 19:52

A bas les pourritures de reds > Mais ça va mal non ? Je n'ai jamais refusé à quiconque le droit de faire son travail, encore moins aux avocats...
Putain mais il se passe quoi aujourd'hui ? Entre une folle qui me dit que pour moi toutes les femmes sont des putes, un malade qui me traite de stalinien...
Mon blog doit être pas loin d'un nid de cons, je vois que ça...

A bas les pourritures de reds! 18/07/2005 19:35

L'animateur de ce blog est un gauchiste totalitaire (pléonasme) de merde qui refuse aux avocats le droit de faire leur travail. Tu as la nostalgie des procès de Moscou sûrement, tovaritch?
En conclusion, les communistes sont des merdes et ceux qui défendent leur idéologie nauséabonde des ordures rouges. CQFD.

Marie 11/06/2005 18:17

Voir Juliette Gréco chanter "Déshabillez-moi" est extra! Celui qui ne le fait pas se sera privé d'un plaisir sulfureux...

Sénoio 29/05/2005 01:47

Juliette Greco est ultra coquine quand elle chante (maintenant) Déshabillez moi . Si si , pas plus sensuelle qu'elle.