Ta gueule

Publié le par Matthieu C.

Samedi, un attentat terrible s’est produit à Bagdad. Un truc d’une violence aveugle (en même temps, c’est très con de dire ça, la violence est toujours aveugle), avec un bilan très lourd à la clé : 55 morts.

55 morts, c’est environ le nombre de personnes décédées dans les attentats de Londres. C'est-à-dire que y’a des attentats, dans le monde, qui font des victimes. En Angleterre, en Iraq etc…

Je parle pas des autres pays, je veux juste rester 5 minutes sur ces deux attentats.

Après les attentats de Londres, le 14 juillet, le gouvernement a imposé deux minutes de silence (de 13 heures à 13 heures 02). Ces minutes qui ne servent à pas grand-chose, sinon à faire prendre conscience à ma charcutière que, quand même, on est bien peu de choses dans ce bas monde, ont mobilisé la France entière, son Président et son Premier Ministre, qu’on a pu voir recueilli dans la cour de l’Elysée (l’endroit, en France, où la possibilité que surviennent des attentats est la plus faible en fait).

 

L’article premier de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (du 26 août 1789) déclare, dans son article premier : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».

Cet article est repris dans la déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’assemblée générale des nations unies dans sa résolution 217 A (III) du 10 décembre 1948 (y’a pas à dire, internet, c’est quand même bien, ça permet de mettre des chiffres qui font intello) : article premier : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »


Bien, alors maintenant qu’on a dit que les anglais naissent libres et égaux en dignité en en droits, qu’on fait deux minutes de silence lorsque 55 d’entre eux meurent (et en sachant qu’on a fait trois minutes de silence pour tous les morts du World Trade Center, calculez le ratio anglais/américain dans le cadre du meilleur rapport qualité/prix possible), que les iraquiens sont les égaux des anglais, puisque eux aussi naissent libres et égaux en dignité et en droits, même s’ils ont la peau toute bronzée, qu’ils parlent une langue bizarre et moche, et qu’ils n’utilisent pas de papier toilette quand ils font caca, pourquoi est-ce que les iraquiens n’ont pas droit à leurs deux minutes de silence, pour montrer qu’on est solidaire avec eux, malgré la violence atroce qui sévit dans leur pays ?

(alors là, je suis désolé pour la phrase, mais vous pouvez maintenant respirer)

 

Parce que personne ne mérite les attentats (sauf les juifs hein, parce que eux c’est pas pareil, ils font des murs avec des barbelés et des fils électriques et ils tuent les enfants palestiniens dans le ventre de leur mère, et en plus, ils enlèvent les femmes blanches dans les boutiques d’Orléans pour les vendre à l’Internationale juive, laquelle prépare un complot avec les francs-Maçons, je le sais, c’est ma charcutière qui me l’a dit), je vais maintenant… rien faire en fait.
Je  vais aller fumer une clope, en pensant que :

1- J’ai quand même de la chance, jusqu’à maintenant, les attentats, ça n’arrivent qu’aux autres.

2- Si t’es basané dans un pays dont tout le monde se fout, y’a personne pour ouvrir sa gueule quand t’as besoin qu’on l’ouvre, et y’a personne pour fermer sa gueule quand t’as besoin qu’on la ferme.

 

Matthieu

Publié dans C'est pas drôle

Commenter cet article

Matthieu 21/07/2005 19:27

Ben moi à dix heures j'ai rien entendu non plus. Non, pas "forcément ducon, c'était une minute de silence", mais je veux dire, j'ai pas entendu les sirènes ni rien qui signale le début de la minute de silence...

Eric_M 21/07/2005 12:45

en même temps à 10h je dormais donc je ne l'ai pas vécu en direct ;)

Eric_M 21/07/2005 12:44

à 10 heures en France! et à 12h à Bagdad il me semble

Matthieu 20/07/2005 16:53

A 10 heures ? Mais où ça ?

Eric_M 20/07/2005 11:27

pour revenir au sujet du post, ce matin à 10h il y a eu 3 minutes de silence pour Bagdad. En même temps, c'était à 10h on va quand même pas faire ça à 13h pour des iraquiens ;)